Hyundai N Roadster : fantasme sauvage

159

Maintenant que la division N de Hyundai’s tourne à plein régime, les Coréens osent porter l’assaut sur l’ultime bastion des sportives abordables : la Mazda MX-5. Même s’il apparaît qu’il ne s’agit (pour l’instant) que de chatouilles…

C’est la division australienne de Hyundai N qui a mis le feu aux poudres la semaine dernière en diffusant une image d’une Hyundai N Roadster sur leur page facebook. Malgré la tempête de réactions positives et – évènement rare sur les médias sociaux – Hyundai devait annoncer qu’il ne s’agissait que d’un poisson d’avril. Pas de MX-5 coréenne en vue, donc.

Des recherches plus approfondies nous apprennent que le roadster coréen, a l’intersection entre une BMW Z4 et une Audi TT, a surgit du cerveau créatif du designer Yeonjoon Park, un homme n’ayant (jusqu’ici) aucun lien professionnel avec Hyundai. De plus, il manque aujourd’hui à Hyundai les moyens techniques pour un tel projet – lisez : une plateforme compacte à propulsion – pour construire un poids plume agile et abordable. Le Roadster N abandonnerait rapidement la catégorie de prix de la Mazda MX-5 et ses 22.690 euros. Mais comme toujours en automobile : il ne faut jamais dire jamais