Un ADN de Lotus pour la future Opel Corsa

253

A l’exception des Omega Lotus et du Speedster, les liens de parenté entre Opel et Lotus sont plus que limités. Pourtant, PSA n’a manifestement pas pu tempérer son affection pour le caractère des poids-plumes britanniques…

N’imaginez pas de projet de collaboration… devant résulter en une Opel ludique ou une rationnelle Lotus. Il semblerait simplement que PSA, propriétaire d’Opel depuis 2017, ait décidé de considérer le credo de Colin Chapmans « Light is right » comme une voie directe vers une empreinte écologique réduite et une dynamique de conduite accrue.

La recette du Speedster, jouet Opel basé sur une philosophie « Less is more » est de retour. Même si cette fois ce sont les Français de PSA et non les britanniques qui sont aux fourneaux.

Sur l’élan de la sixième génération de Corsa, attendue cette année, en EV aussi, Opel annonce que le recours à la plateforme modulaire CMP de PSA réduirait le poids de la citadine de 108 kg. Voilà qui signifie que la plus légère des Corsa tomberait sous le seuil des 1.000 kg. Un gain à mettre au compte des nouveaux trois cylindres turbo essence (-15 kg), d’une caisse plus légère (-40 kg), d’un capot moteur en alu (-2,4 kg) de sièges plus légers (-10 kg). On attend déjà au tournant la succession de l’actuelle Corsa GSi