Avec dix années de service au compteur, l’Aston Martin Rapide va enfin pouvoir prendre sa retraite. Les britanniques ont en effet dévoilé leur RapidE entièrement électrique, développée en collaboration avec Williams Advanced Engineering.

Au total, seulement 155 exemplaires de la berline électrique seront produits, et auront pour mission de servir de laboratoire pour Lagonda, la future marque de luxe qui tournera le dos aux moteurs atmosphériques.

Toutefois, les 155 futurs propriétaires de la première Aston électrique ne seront pas lésés pour autant. Deux moteurs implantés sur l’essieu arrière développeront 610 ch et une impressionnante valeur de 950 Nm. Le sprint de 0 à 100 km/h devant être abattu en 4 secondes. La vitesse de pointe est limitée électroniquement à 250 km/h.

Revolution à l’intérieur : le compteur analogique est intégralement remplacé par un écran digital.

Grâce à un pack de batterie de 65 kWh (ça promet en matière d’équilibre…), et à une aérodynamique plus efficace de 8%, la RapidE devrait pouvoir parcourir 320 km selon le cycle WLTP. Aston ne dit rien du prix de la RapidE mais indique que les candidats acquéreurs de l’engin peuvent s’adresser à la maison mère.