GP du Canada: Hamilton remporte la course sur un plateau !

517
2019 Canadian Grand Prix, Sunday – LAT Images

Lewis Hamilton vient sans doute de s’emparer d’une des victoires les plus controversées de sa carrière. Deuxième durant toute la course, il bénéficia d’une pénalité de 5 secondes infligée à Vettel après l’arrivée. La Ferrari de Charles Leclerc complète le podium.

Le Cheval s’est cabré !

Sur un circuit faisant la part belle à la puissance motrice, Ferrari a prouvé que la SF90 n’en manquait pas. C’est bel et bien grâce à son moteur que Sebastian Vettel est venu souffler la pole à Hamilton dans les dernières secondes de la qualification. Le décor était donc planté, les Mercedes, agiles dans les virages, face aux Ferrari, volantes dans les lignes droites.

MONTREAL, QC – JUNE 09: (Photo by Dan Istitene/Getty Images)

Au départ, pas de carton traditionnel du premier tour montréalais. La situation entre les trois leaders reste stable durant le premier run en pneu medium. Entre le 25ème et 30ème tour, tous les favoris passent au stand pour chausser les spécificités pneumatiques les plus durs. Un changement de gomme qui a considérablement compliqué la donne pour le pilote allemand de la Scuderia Ferrari.

Un tour 48 qui va laisser des traces.

Petit à petit, Hamilton fait son nid… Sur son circuit fétiche, théâtre de son premier succès il y a douze ans, le pilote britannique augmente son rythme et fond sur Vettel. Sous pression, l’allemand commet une erreur au virage 4. Les roues arrière décrochent, la monoplace tire tout droit, passe dans l’herbe et revient sur la piste juste devant la Mercedes ornée du numéro 44. La FIA rend son verdict : 5 secondes de pénalité à l’encontre de Vettel pour avoir rejoint la piste d’une manière trop dangereuse.

Pour les spectateurs, c’est la révolte. Le premier duel de la saison, phénomènes trop rares ces dernières années, change subitement de saveur et vire au dégout pour l’Allemand. Tout proche de boycotter le podium, il se ravise et décide même d’offrir au public américain une image qui se passe de commentaire !

Les Buzzers

Daniel Ricciardo (AUS) Renault F1 Team RS19. Canadian Grand Prix, Sunday 9th June 2019.

1. Renault débloque les chevaux ! Personne n’avait cru l’écurie française à Monaco. Ils avaient pourtant annoncé que leur moteur allait bientôt déployer sa pleine puissance. Force est de constater que les évolutions ont fonctionné pour Ricciardo et Hulkenberg. Ils finissent 6ème et 7ème, un beau tir groupé pour l’entreprise tricolore !

2. Stroll fort à domicile. Le pilote canadien a défrayé les statistiques ce dimanche. 17ème sur la grille après une énième élimination en Q1, Lance Stroll a été porté par son public pour remonter jusqu’à la 9ème place. Une performance surprenante aux vues des capacités actuelles de sa Racing Point.

3. Hamilton garde le cap. Le quintuple champion du monde se confectionne tout doucement une nouvelle couronne. Certes, les récents événements ne vont pas être acceptés par tous. Cependant, il est important de saluer la constance du pilote anglais, toujours présent et compétitif sur n’importe quel tracé. Avec 162 points à son compteur, il détient désormais une avance considérable de 29 points sur Bottas et de 62 sur Vettel !

Les Busés

1. Les commissaires FIA ont tranché. La décision a poignardé le suspens de manière sanglante, personne ne s’attendait à voir Vettel réprimandé pour son erreur. Le pilote allemand avait-il une autre solution ? Un pilote qui commet une erreur doit-il forcément en payer le prix ? N’y avait t’il pas d’autres moyens de pénaliser Vettel ? Pourquoi ne lui pas avoir demandé tout simplement de laisser passer Hamilton ? 5 secondes, c’est très lourd dans un sport où les millièmes valent de l’or.

MONTREAL, QUEBEC – JUNE 09. (Photo by Mark Thompson/Getty Images)

2. Redbull dans l’ombre. Pas de doute, le moteur Honda est désormais très fiable. Mais pour ce qui est de la puissance, le chemin est encore long pour rivaliser avec les blocs Mercedes et Ferrari… Piégé contre son gré en qualification après l’accident de Magnussen, Max Verstappen a encore une fois laissé parler son talent pour s’extirper de la 9ème à la 5ème place. Gasly a surchauffé et s’est échoué en 8ème position.

3. Haas perd en justice et sur la piste. Le sponsor principal de l’écurie, Rich Energy, a été accusé d’avoir plagié une marque de vélos pour conceptualiser leur logo. Résultat direct, tous les logos ont disparu de la voiture. Dans la tourmente, l’écurie peine à se concentrer sur l’essentiel…

CLASSEMENT DE LA COURSE

CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT