24 Heures du Mans H+3 : Toyota comme prévu

1784

Les trois premières heures de course ont confirmé les pronostics favorables à Toyota, mais une des Rebellion et les deux BR de SMP Racing (dont celle de Stoffel Vandoorne) restent en embuscade.

Dans le clan Toyota, la #7 de Conway, Kobayashi et Lopez s’est construit une jolie avance d’une minute sur la #8 de Buemi, Nakajima et Alonso, ce dernier ayant entamé son premier relais vers 17h30. La première LMP1 non hybride est la Rebellion #3, qui ne concède pour l’instant qu’un tour à la Toyota #7. L’autre Rebellion a connu un arrêt prolongé au stand pour réparer un écrou de roue et vérifier les suspensions. Elle est à plus de deux tours. Quant aux deux BR de SMP Racing, elles tournent comme des horloges et c’est Stoffel Vandoorne qui pilote actuellement la #11 en quatrième position, à 32 secondes de la troisième place. Tout est encore donc très ouvert en tête de course.

Furieuse bataille en GTE Pro

Les deux autres pilotes belges engagés en GTE Pro connaissent des fortunes diverses. Le mieux placé est Laurens Vanthoor, dont la Porsche #92 est d’abord remontée de la 7e à la 2e place avant de rétrograder quelque peu avec M. Christensen au volant. Laurens Vanthoor a quant à lui pris le volant vers 17 heures 50.

Enfin, Maxime Martin se bat comme il peut avec une Aston-Martin qui a l’air moins performante que la voiture-soeur qui avait réalisé la pole position, mais surtout moins rapide que les Porsche, Corvette, Ferrari et autres Ford. Si on compare le meilleur temps réalisé en course au meilleur temps des essais, la #97 fait partie des voitures qui sont fort proches de leur temps de référence (donc, les pilotes ‘poussent’ fort), mais elle semble tout simplement manquer de vitesse pour l’instant. Maxime Martin a déjà effectué son premier relais, et son coéquipier Alexander Lynn est actuellement 16e de catégorie.

Signalons encore que l’équipe Alpine mène avec autorité en LMP2 devant G-Drive Racing et que la catégorie GTE Am fait l’objet d’une belle bataille entre la Porsche #77 et la Ford GT du Keating Motorsport.

Prochain point sur la course aux alentours de minuit…