Essai : Mercedes S63 AMG 4 Matic, qui est le boss ?

582

DSC_8819

Cherchez le mot limousine dans la section photos du moteur de recherche de Google et vous découvrirez uniquement des berlines allongées, étirées jusqu’à l’absurde. Généralement, elles emmènent des “party-people” vers leur “party-place”. Un non-sens pour les petrolheads.

Ce que nous vous proposons ici est une limousine d’un tout autre calibre. Pour débuter le récit de notre Dreamcar Special nous prenons la route avec la somptueuse S63 AMG 4Matic de Mercedes, une voiture qui associe sous la même carrosserie la grandeur d’une luxueuse limousine et les prestations d’une supercar. Nous lui avons sorti les tripes dans la région de Reims, le cœur battant de la champagne.

DSC_8824

Jusqu’à l’infini

“Seul le meilleur suffit”. C’est un cliché qui convient parfaitement à l’intérieur de la S : le luxe en plein. Tout comme bien d’autres Classe S, notre 63 AMG est équipée de sièges massant, d’une connexion internet, de caméras à 360°, d’écrans TV pour les passagers arrière, de radars et caméras infrarouges. Sans oublier la vision nocturne, la sublime et ultra-complète installation audio Burmester ou les deux immenses écrans TFT qui peuvent diffuser des trésors d’informations. La recette AMG se goûte avant tout par des sièges sport, pouvant être réglés jusqu’à l’infini, ou presque. Le nouveau volant AMG à trois branches offre un contrôle parfait grâce à ses contours proportionnés et au cuir perforé des zones destinés à accueillir les menottes de son conducteur. Les nouvelles palettes en aluminium augmentent encore la dynamique de conduite et permettent de contrôler une boîte de vitesse réagissant plus vite que par le passé.

Prestigieuse, souveraine et discrète

Il n’est pas nécessaire de rouler vite pour profiter intensément de ce monstre de deux tonnes. Nous ne nous sommes pas fait prier lors de nos flâneries entre les charmants villages champenois, et nous avons cruisé avec délice au travers des sinuosités qui séparent les vignobles. Un rêve. Le fait que nous sachions que le capot avant coiffe 585 chevaux remuants, piétinant d’impatience, voulant envers et contre tout être libérés du joug de la lenteur, augmente encore le plaisir.

La Mercedes S63 AMG est entière. Prestigieuse, souveraine et discrète, du genre qui n’en fait pas des louches. La robe AMG moule ses hanches avec discrétion. Seul le bouclier avant, une grille de radiateur noire brillante, des prises d’airs dans les flancs, des jupes latérales, des badges V8 BITURBO et un diffuseur distinguent cette S63 AMG d’une « vulgaire » Classe S. Les pinces de freins rouges trahissent une puissance conséquente et les quatre sorties d’échappement indiquent clairement que cet engin n’est pas là pour siffloter timidement. Et malgré tout, le plus beau demeure à l’intérieur.

DSC_8804

Transmission intégrale 4MATIC

Sous le capot de cette Mercedes discrètement agressive on trouve un V8 biturbo de 5,5 litres de cylindrée développant la puissance « modérée » de 585 chevaux et le couple monstrueux de 900 Nm. Le sprint est son affaire : en 4 secondes de 0 à 100 km/h. Elle est électroniquement limitée à 250 km/h.

Ceux qui pensent que cette S est juste bonne pour déposer tout-le-monde en ligne droite se fourrent le doigt dans l’œil, car la S est également capable d’attaquer les virages les plus serrés sans adopter le comportement d’une péniche. Une tenue de route efficace qu’elle doit à la transmission intégrale transmettant 33% de la puissance aux roues avant, les 67% restant étant dirigés vers les roues arrière. Malgré ses dimensions colossale, cette Classe S conserve une certaine neutralité dans les virages, ne subissant que très peu les conséquences dues à son poids. Egalement présent en série, l’ESP et son Curve Dynamic Assist, un système très sophistiqué destiné à affuter le comportement en virage, en réduisant l’espace laissé au sous-virage. Elle change de vitesse via une boite automatique à sept rapports proposant trois modes C (Controlled Efficiency), S (Sport) en M (Manual).

Reims est entouré de kilomètres de routes vallonnées, pour ainsi dire dépourvus de circulation. Le moment idéal pour libérer la cavalerie et envahir à pleine charge la moindre colline des environs. Après une saine dose d’adrénaline, nous refreinons nos élans et nous profitons à nouveau en toute quiétude de cette joyeuse et extrêmement puissante limo, une limo avec laquelle chaque trajet peut se transformer en sprint de A à B. En réalité, la S63 AMG tient une place unique dans le segment le plus exclusif. Mais que font les Audi RS8 et BMW M7 ?

Fiche technique Mercedes S63 AMG 4Matic
Mécanique :
Architecture et cylindrée : V8 Biturbo 5.461 cm³
Puissance : 585 ch à 5.500 tr/min
Couple : 900 Nm à 2.250 – 3.750 tr/min
Transmission :
Boîte de vitesse : boîte de vitesses sport à 7 rapports SPEEDSHIFT MCT AMG
Roues Motrices : Transmission intégrale permanente
Roues : ZR 19″
Pneumatiques : 255/285
Châssis :
Train Av : Multi-link Independent Suspension
Train Ar : Multi-link Independent Suspension
Freins Av : Disques ventilés et perforés
Friens Ar : Disques ventilés et perforés
Performances :
0 à 100 km/h: 4,0 sec.
V-max: 250 km/u (bridage électronique)
Verbruik en CO2:
Conso moyenne officielle : 10,3 l/100 km
Conso moyenne du test : /
Emissions de CO2 : 
242g/km
Dimmensions :
Lxlxh : 5,287/1,915/1,499 mètres
Empattement : 3,165 mètres
Volume du coffre : 510 litres
Volume du réservoir : 70 litres
Poids : 2.070 kg
Tarif :
Model d’essai : 161.293 euros