Les assistances à la conduite enfin populaires ?

479

1-CC-20576

Couteuses, les assistances à la conduite sont souvent délaissées au moment de l’achat d’un véhicule. La pression exercée par Euro NCAP, l’apparition de la dotation de certaines d’entre elles en série et la manière dont elles sont envisagées par le grand public change peu à peu le paysage et installent ces éléments de sécurité sur nos routes, c’est ce que démontre Touring dans sa dernière enquête portant sur des résultats compilés par Bosch.

En Belgique, la moitié des voitures nouvellement immatriculées en 2014 étaient équipées d’un système d’aide au stationnement, et un quart aussi d’un système automatique de freinage d’urgence. L’assistance au changement de voie (14 %) et la détection de la fatigue (12 %) sont donc de plus en plus populaires. En revanche, le contrôle intelligent des phares (8 %), le régulateur de vitesse adaptatif (7 %) et la reconnaissance des panneaux de signalisation (6 %) ne sont pas encore entrés dans les mœurs.

Les systèmes d’aide au stationnement sont les plus courants

La moitié des voitures nouvellement immatriculées en 2014 en Belgique étaient équipées d’un système d’aide au stationnement. Il peut s’agir d’une caméra arrière, d’une assistance au parking ou de capteurs à ultrasons qui indiquent au conducteur – au moyen de signaux sonores – la distance entre sa voiture et différents obstacles. L’assistance au parking prend le contrôle du volant lorsque le conducteur désire garer sa voiture, tandis que ce dernier gère le freinage et l’accélération.

Un seul capteur d’environnement pilote plusieurs systèmes

Les capteurs d’environnement – qui scannent en permanence l’environnement autour du véhicule – forment le pilier d’un grand nombre de systèmes d’aide à la conduite. Un même capteur d’environnement peut ainsi piloter aussi bien le système de freinage d’urgence que le régulateur de vitesse adaptatif. Le régulateur de vitesse adaptatif contrôle la vitesse et la distance préprogrammée avec la voiture qui précède. Associé à un système de prévention des collisions par l’arrière, ce système peut réduire de 67 % les freinages brusques sur autoroute et de 73 % les manquements aux distances de sécurité. L’année passée, à peine 7 % de toutes les nouvelles voitures immatriculées dans notre pays étaient équipées d’un régulateur de vitesse adaptatif.

Une nouvelle voiture sur huit peut identifier un conducteur fatigué

En 2014, une nouvelle voiture sur huit était équipée d’un système de détection de la fatigue. Cette solution de Bosch s’appuie sur le capteur d’angle du volant et la direction assistée électrique pour analyser en permanence l’utilisation du volant par le conducteur afin d’identifier des signes possibles de fatigue. Le système enregistre immédiatement les petites manœuvres abruptes du volant et reconnaît les signes de fatigue en intégrant d’autres paramètres, tels que l’heure du jour et la durée du voyage. Le système invite le conducteur à s’arrêter et à faire une pause avant que celui-ci ne menace de s’assoupir.

L’assistance au changement de voie devient elle aussi de plus en plus populaire. 14 % des nouvelles voitures immatriculées en 2014 en Belgique étaient équipées de ce système, qui garde le véhicule en sécurité sur sa bande de circulation en contre-braquant doucement si nécessaire. « D’après une étude des accidents effectuée par Bosch, l’assistance au changement de voie permet d’éviter 28 % des accidents avec lésion corporelle causés par des conducteurs qui dévient par erreur de leur bande de circulation », explique Alexander Vancolen, Marketing et eMobility Team Leader chez Robert Bosch S.A.

Le contrôle intelligent des phares (8 %) et la reconnaissance des panneaux de signalisation (6 %) ne sont présents que sur un petit nombre de voitures. Le contrôle intelligent des phares allume automatiquement les feux de route hors agglomération lorsqu’aucun trafic n’est détecté dans le sens inverse. Le système adapte aussi automatiquement les phares à la configuration de la route.

Une voiture peut reconnaître les panneaux de signalisation à l’aide d’une caméra vidéo. Ces informations sont projetées sur le tableau de bord afin d’avertir le conducteur des limites de vitesse et des autres règles de circulation.

Statistiques similaires dans les pays voisins

Les systèmes d’aide au stationnement sont aussi très populaires chez nos voisins : aux Pays-Bas, 50 % des voitures nouvellement immatriculées disposent d’un système d’aide au stationnement, et 52 % en Allemagne. En Grande-Bretagne, à peine 19 % des voitures nouvellement immatriculées sont équipées d’un tel système. Les systèmes automatiques de freinage d’urgence sont plus courants dans notre pays qu’en Allemagne (20 %) et aux Pays-Bas (17 %). En Allemagne, les systèmes de détection de la fatigue sont très populaires : un quart des voitures nouvellement immatriculées en 2014 en Allemagne étaient dotées d’un tel système.