Shackleton’s Return : à travers l’Antarctique en Hyundai Santa Fe (vidéo)

    472

    Hyundai se gare dans les livres d’histoire en réalisant l’un des plus vieux rêves humains : traverser l’Antarctique.

    Il y a une centaine d’années, Sir Ernest Shackleton, Roald Amundsen et Robert Scott réalisaient le premier voyage polaire. Scientifique de son état, Shackleton découvrait le pôle sud magnétique et menait tambour battant une étude sur le Mount Erebus (3.794 mètres), le volcan actif le plus au sud de la planète. Lors de son Endurance Expedition (1914-1916), la première tentative de traversée de l’Antarctique a sérieusement capoté. Son équipe a passé deux ans sur la glace sans jamais arriver au bout de l’expédition. Une sérieuse épine dans le pied pour son arrière-petit-fils, Patrick Bergel, qui avait donc un très vieux compte à régler. C’est ici que Hyundai entre en scène.

    Pour soutenir Bergel dans son expédition, les Coréens ont construit un Santa Fe destiné à affronter la rudesse des éléments. Des modifications passant par une transmission raccourcie (1,5:1), une nouvelle suspension, de nouveaux essieux, un réservoir en aluminium de 230 litres et, bien sûr, des pneus spécifiques, dot la pression stagne à 0,14 bar pour le grip et la répartition de la charge sur la neige et la glace. Suffisant pour affronter les extrêmes durant 30 jours et 5.800 km ? La réponse dans ce court-métrage particulièrement bien réalisé :