La maison-mère Daimler est (comme le secteur automobile lui-même) en train de se réinventer. Chez Mercedes, une alternative électrique attend en backstage pour chacun ( !) des modèles de la gamme. Cette EQA peut déjà se préparer à une petite bagarre avec les de i3 de BMW et la future Volkswagen I.D.

Après la Generation EQ extrapolée de la GLC, présentée l’an dernier à Paris, Mercedes poursuit sa stratégie d’électrification et engage le rapport supérieur. En première ligne, on trouve la EQA, une hatchback compacte que nous devrions découvrir dans nos rues d’ici 2020. Bien que la motorisation de cette étude de style soit tout sauf prête, Mercedes promet une puissance de 270 ch et une autonomie de 400 km, grâce à un pack de batteries de 60 kWh. Plus important encore, l’introduction d’une toute nouvelle plateforme EVA, une base sur laquelle Mercedes développera un ensemble de véhicules électriques compacts.

SHARE