La California n’est plus un must ! C’est du côté de l’Italie et de la cité balnéaire de Portofino qu’il faut aller pour prendre du bon temps, sans oublier de faire un petit détour par Francfort…

Plus sérieusement, Ferrari offre une dose de superlatif à la California T en proposant cette Portofino. Grâce à des conduits d’admission et d’échappement revus, grâce à de nouvelles bielles et pistons, le V8 de 3,8 litres biturbo gagne 40 chevaux et affiche une rondouillarde puissance maximale de 600 chevaux. Un maximum atteint à 7.500 tr/min, alors que le couple s’étend à 760 Nm de 3.000 à 5.250 tr/min.

Cette Portofino fait toutefois mieux qu’ajouter un peu de puissance ! Différentiel arrière électronique, direction électrique, réduction du poids (notamment du toit en dur), augmentation de la rigidité de la caisse, écran tactile de 10,2 pouces…

Une Ferrari se devant également d’être un bel objet, les designers ont soigné l’esthétique via une nouvelle calandre, un capot intégrant des prises d’air, des flancs plus creusés et des extracteurs d’air bordant les optiques arrière…

SHARE