Instants stratégiques chez Hyundai ! Non seulement le constructeur coréen enrichit sa gamme de l’inévitable SUV urbain, mais en plus il lui impose un design des plus particuliers.

Ceux qui qualifient le design de Hyundai de trop consensuel vont devoir ravaler leur fiel. Pas uniquement parce qu’ils viennent d’accoucher d’une superbe i30 Fastback. En effet, les designers de la marque ont surpris le Salon de Francfort avec un Kona esthétiquement surprenant.

Sa face avant agressive, avec ses petites optiques filiformes haut-perchées et ses énormes arches de roues en plastique ne nous font pas seulement penser à RoboCop, mais également à certaines des dernières productions Citroën.

Avec 4,16 mètres de long, la Coréenne se jette dans l’arène encore élargie à Francfort par les Seat Arona, Volkswagen T-Roc et Kia Stonic, dont elle est la cousine. Présentée dans des teintes éclatantes qui se prolongent dans l’habitacle, le SUV compact propose de l’espace pour quatre adultes et un volume de coffre de 361 litres. Côté équipement, on voit apparaitre un écran tactile de 8 pouces, ainsi que l’affichage tête haute.

Au lancement, la Kona se refuse au diesel et propose le petit bloc 1.0 T-GDi de 120 chevaux, ainsi que le 1.6 T-GDi de 177 chevaux, pouvant être associé à la transmission intégrale. Deux blocs 1.6 diesels, de 115 et 133 chevaux sont attendus l’an prochain.

SHARE