Climbkhana : Ken Block voit sa grand-mère en short

366

Nous sommes tous plus ou moins fans de Ken Block, pour une raison ou une autre : sa puissante Hoonicorn, son coup de volant, les décors choisis, la précision de son pilotage, la qualité visuelle des vidéos…

Nonobstant de ces qualités, la dernière réalisation, le Terrakhana nous avait un peu déçu. Nous était apparu un peu stérile, au contraire de son apparition en Focus RS dans le Gymkhana 9, ou de son petit jeu complice avec Matt LeBlanc à Londres.

Cette fois, le pilote américain s’attaque à une légende, au tracé aux 156 virages, à la course de côte de 19,93 kilomètres, à l’ascension des 1.440 mètres de dénivelés. Une course vers les nuages… qui a failli envoyer Ken Block au ciel !

Si vous n’avez pas la patience de visionner les 9 minutes de vidéo, il vous faut au moins filer jusqu’à 5 min 14 sec, là où Ken bloc embarque les 1.400 chevaux de la Hoonicorn dans une glissade qui l’emporte au bord d’un ravin. Quelques centimètres de plus et le pilote américain réalisait le plus gros buzz de sa carrière. C’est ce que l’on appelle une grosse frayeur !

Notez encore qu’il frôle la correctionnelle, dès la deuxième minute et qu’il imite grossièrement le légendaire mouvement de main d’Ari Vatanen au volant de la 405 T16.

 

SHARE