Aston Martin a parfois été considéré comme une marque trop conservative et trop « gentille » en termes de design. Comme si le constructeur était resté coincé dans les années ’90.

Ces dernières années, Aston Martin a revu complètement la grammaire de son langage stylistique. La One-77, la Vulcan et la DB10 de James Bond dans Spectre en sont de beaux exemples. L’an dernier, tout le monde croyait qu’Aston nous avait gratifié de sa pièce de résistance avec la DB11 Coupé… Mais voilà que le constructeur de Gaydon nous surprend encore avec cette époustouflante Volante.

La version cabriolet de la DB11 reprend (évidemment) le châssis en aluminium de la Coupé et y ajoute les renforts nécessaires. La toile de la capote dispose de huit couches pour neutraliser les bruits extérieurs. Le mécanisme s’ouvre et se ferme en respectivement 14 et 16 secondes.

Le V12 étant (pour le moment ?) exclusivement réservé au Coupé, la Volante doit se contenter du 4 litres V8 d’AMG, un moteur turbo qui développe 510 ch et 675 Nm et qui propulse le cabrio de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes.

La nouvelle DB11 Volante apparaîtra sur le marché en même temps que les premiers rayons du soleil estival. Et ce, à un prix d’entrée qui devrait approcher les 200.000 euros.

SHARE