Les belges explosent encore le record de kilomètres parcourus

119

Comme chaque année, le SPF Mobilité et Transport a publié les statistiques du trafic. En 2016, nous avons, ensemble, parcouru 84,3 milliards de kilomètres en voiture, soit une augmentation de 0,4 % par rapport à 2015, un record. A nouveau.

Nous roulons en voiture environ 4% de plus que les Néerlandais, 6% de plus que les Français et 1 % de plus que les Allemands. Ces chiffres proviennent d’une étude, consacrée aux kilomètres parcourus par les véhicules belges, que publie chaque année le SPF Mobilité et Transports. L’augmentation du nombre de kilomètres parcourus est principalement due à l’accroissement du parc automobile. Pour la Belgique, celui-ci s’élève à 1,5 %. Le nombre moyen de kilomètres parcourus, par an, par voiture personnelle, a cependant baissé de 15.149 km en 2015 et de 14.999 km en 2016.

La dédieselisation est à présent bel et bien en marche

En 2016 apparaît pour la première fois une diminution effective du nombre de kilomètres parcourus en voiture diesel (-2% comparativement à 2015). Les voitures à essence ont par contre parcouru 8,3% de plus que l’année précédente.

En 2016, 74,8 % du nombre total de kilomètres (voitures personnelles) parcourus l’étaient par les voitures diesel contre 76,6% en 2015. Le pic de kilomètres parcourus par des voitures diesel remonte à 2012 (78,5%). Comparativement à 2012, le nombre de kilomètres parcourus en voiture diesel a clairement diminué de -3,7%, alors que la part de kilomètres parcourus par des voitures essence augmentait de 3,9%. Jusqu’en 2012, le nombre de voitures diesel augmentait chaque année depuis leur comptabilisation en 1985, année où elles atteignaient 24,2% des kilomètres parcourus.

Les kilomètres parcours par les voitures équipées au LPG et les voitures électriques ont respectivement doublé et augmenté de plus de la moitié (respectivement +97,2% et +64;6% ), mais leur part du total de kilomètres parcours reste cependant marginale (0,1%).

Voitures-salaires en hausse

Fin 2016, il y avait 445.419 voitures-salaires dans notre pays, soit une augmentation 4,9% par rapport à l’année précédente. Bien que les voitures-salaires ne représentent que 7,8% du parc automobile total, elles sont, avec 13,2 milliards de kilomètres, à l’origine de 15,7% du nombre total de kilomètres parcourus. Les kilomètres parcourus par les voitures-salaires augmentent de 2,1% par rapport à 2015, donc beaucoup plus que ceux parcourus par toutes les autres voitures personnelles (+0,4 %).

Transport de marchandises

Sous l’impulsion de la taxe kilométrique, une partie des poids lourds ont été supplantés par des utilitaires plus légers.

Pour le transport de marchandises, les variations sont habituellement un peu plus importantes car elles sont en étroite corrélation avec la situation économique. Les véhicules utilitaires belges légers (camionnettes) ont, en 2016, parcouru significativement plus de kilomètres qu’en 2015 (+4,8 %), tandis alors que les camions en ont parcouru 2,7 % de moins et les semi-remorques 1,0% de moins. Ceci confirme une tendance déjà bien présente depuis plusieurs années, selon laquelle les camions parcourent toujours moins de kilomètres au profit des utilitaires légers qui, année après année, parcourent toujours plus de kilomètres. Par rapport à 2003, où cette étude fut pour la première fois menée, on constate une augmentation de 40% des kilomètres parcourus par les utilitaires légers et, au contraire, une diminution de 29% de la part des camions. A noter qu’il s’agit ici exclusivement des véhicules belges. Les camions étrangers sur nos routes ne sont donc pas repris dans ces statistiques.

SHARE