Lamborghini vient de coller une étiquette sur son Urus, le premier SSUV – pour Super Sports Utility Vehicle – de l’histoire. Avec 650 ch extraits d’un V8 installé sous le capot avant et une promesse de 3,6 secondes sur le 0 à 100 km/h, le nouveau « Rambo Lambo » veut honorer son statut de SSUV, et cela se ressent sur le tarif belge.

Pour éviter de laisser traîner les choses : un Urus « dépouillé » sera facturé 208.725 euros par l’importateur belge. TVA comprise, certes, mais sans les 10.900 euros que vous devrez à la DIV pour faire enregistrer votre grosse italienne dans le Grand Livre du Trafic. Gardez toutefois encore un peu de monnaie pour la taxe de circulation, la prime d’assurance en omnium et les passages à la pompe…

Politique d’options à l’allemande

Le client moyen de Lamborghini n’en tombera pas de son sus, mais devra toutefois garder à l’esprit qu’une configuration décente se paie. Une petit balade sur le online configurator nous apprend que l’Ambient Light Package (2.965 euros), la Night Vision (2.541 euros) ou la finition carbone de l’intérieur (4.200 euros) font sérieusement grimper la note. Le séduisant habillage des sièges Q-Citura en cuir ou Alcantara (3.025 euros) fait également partie des options… Lamborghini ne navigue-t-elle pas sous pavillon allemand ?

SHARE