C’est autour de Nissan, Subaru, Suzuki, Tesla, Honda et Hyundai d’être passés en revue. Quelles sont les cartes avancées.

9. Nissan LEAF

Avec le changement de génération, la Leaf voit son endurance s’accroitre encore, grâce à un nouvel accu de 40 kWh, devant emmener l’autonomie jusqu’à 380 km. Pour les grands anxieux, Nissan proposera, en 2018, une version de 60 kWh. Après la Qashqai, la nouvelle Leaf a également droit aux technologies de conduite semi-autonome de Nissan, rassemblées sous le vocable ProPilot. Autre primeur pour Nissan, et pour tout le secteur automobile d’ailleurs, la e-Pedal. Il s’agit d’un dispositif à une seule pédale qui permettra au conducteur d’arrêter le véhicule, même en descente. En réalité, selon les calculs de Nissan, nous n’avons besoin des deux pédales que dans 10 % des situations de conduite. Dans ces cas-là, en cas d’obstacle imprévisible ou de situation d’urgence, vous pourrez tout de même piler sur une pédale traditionnelle.

8. Hyundai i30 N

S’il y a une voiture du Palais 3 que vous devez avoir vue, c’est irrémédiablement la nouvelle i30 N de Hyundai. Combinaison de couleurs, grandes jantes, accents rouges pour les pinces de freins Brembo, etc. Son 2.0 T-GDi délivre (avec le Performance Package proposé en série en Belgique) 275 ch aux roues avant, doublés de 353 Nm, commandés par une boîte manuelle. Le sprint de 0 à 100 est hâtivement avalé en 6,1 secondes et sa vitesse de pointe est électroniquement limitée à 250 km/h.Hyundai dote la i30 N d’un différentiel à glissement limité électronique e-LSD, devant annihiler patinages et sous-virage, ainsi que d’une suspension électroniquement pilotée réglable sur cinq modes. Même principe pour l’échappement actif, dont la sonorité est dopée dans l’habitacle en mode N, pour ajouter encore un peu de drame à la conduite. Par ailleurs, la bouffeuse de tarmac dispose d’un talon pointe automatique « rev matching » et d’un launch control, tant et si bien que cette i30 N ne laisse guère de doute à propos de ses ambitions sportives et commerciales : s’offrir le scalp de la concurrence.. avec un prix d’attaque de 29.999 euros comme argument ultime !

7. Hyundai Kona

Le Kona pourrait devenir l’un des plus importants chevaux de bataille de Hyundai. Actuellement uniquement disponible avec le petit 1.0 T-GDi essence de 120 ch et un 1.6 T-GDi de 177 chevaux, il propose une transmission DCT7 à double embrayage, ainsi que la transmission intégrale. L’année prochaine, suivront encore deux moteurs 1.6 diesel de 115 et 133 ch, en plus de deux versions électriques dont l’une promettra 400 km d’autonomie.

6. Hyundai i30 Fastback

Bien qu’elle soit clairement identifiable comme membre à part entière de la famille i30, la Fastback s’assure une identité propre, grâce à une silhouette de coupé, inédite dans ce segment. Dans son montant C, dans la petite lèvre de sa malle et dans ses feux arrière, vous identifierez quelques traits Mercedes, ceux des Classe C et GLC Coupé, mais avec des proportions et un équilibre visuel faisant la force de cette i30 Fastback. Avec une ligne de toit plus basse de 2,5 cm et le long capot, ainsi que la calandre cascading, la Fastback dispose d’un look sportif, accentué encore par un très court porte-à-faux arrière.

A l’intérieur, la Fastback hérite logiquement de la planche de bord des i30 et i30 Wagon, en ce compris le système d’info-divertissement flottant et sa compatibilité avec Apple et Android. Sur le plan de la motorisation, Hyundai fait appel à un 1.0 T-GDI à trois cylindres de 120 ch, un 1.4 T-GDI à quatre cylindres de 140 ch et deux 1,6 litre diesel de 110 et 136 ch.

5. Suzuki Swift Sport

Les japonais dévoilent au public belge la dernière génération de la Swift Sport. Une GTI à l’ancienne. Non pas parce qu’elle est datée dans sa conception, mais en raison d’une puissance raisonnable et donc « immatriculable » chez nous ! Sous le capot de cette nouvelle Swift Sport, le moteur 1.4 Booster Jet de la Vitara S. Un sympathique petit bloc qui permet à la nouvelle Swift de proposer 138 chevaux et un couple de 230 Nm pour compenser le manque de couple du précédent 1.6 « atmo », pour beaucoup bien trop amateur de hauts régimes. Il est accouplé à une boîte manuelle à six rapports et grâce à un poids en baisse de 80 kg (970 kg), devrait permettre aux plus sportifs de se défouler joyeusement. Plus basse de 15 mm, dotée d’amortisseurs spécifiques à l’avant, elle se distingue par quelques inserts sportifs façon carbone sur le pourtour, notamment du côté du diffuseur arrière, intégrant deux sorties d’échappement. L’habitacle se montre moins timide, avec des décorations rouge et surtout de superbes sièges sport

4. Honda Civic Type R

Un peu plus loin au Palais 3, les japonais de Honda ne font pas montre d’infidélité par rapport aux lignes avancées par le concept car. Et rien ne peut leur être reproché à cet égard tant sa trogne agressive et ses jantes noires sont univoques : la Civic Type R veut jouer les arbitres dans la catégorie des hot hatches. C’est pourquoi elle compte également sur un 2.0 VTEC de 320 ch (+ 10 par rapport à la précédente Type R), une puissance restant transmises aux roues avant. Bien que son look plutôt rude demeure présent, Honda a soigné les manières de la Civic Type R pour en faciliter l’utilisation. C’est ainsi qu’elle se laisse désormais piloter dans divers modes de conduite, du mode confort au hardcore +R, ajouter du piment à la gestion des amortisseurs, direction et réponse à l’accélérateur pour mettre les nerfs de son pilote à rude épreuve…

3. Honda NSX

On pourrait amèrement regretté que les derniers concepts présentés par Honda à Francfort et Tokyo n’aient pas fait le chemin jusqu’à Bruxelles. Ce sera toutefois oublier d’aller jeter un oeil à cette épatant engin qu’est la NSX, motorisée par un V6 de 3,5 litres et trois moteurs électriques, qui développent ensemble une puissance de 581 ch. Un conseil : jetez également un œil à sa version course, la GT3-raceversie…

2. Subaru Impreza & XV

Salon important pour Subaru qui dévoile simultanément trois nouveautés importantes : l’Impreza, la XV et la mise à jour de l’Outback. Trois véhicules importants pour la marque qui tous mettent en avant la philosophie de cette marque si particulière : moteurs à plat, transmissions intégrales permanentes et assistants de sécurité embarqués performants. .

1. Tesla Model X

Pour aborder la Tesla Model X de plus près, il va vous falloir vous armer de patience. La curiosité générée par la marque, par les choix stratégiques de Musk, ainsi que par les ailes de faucons du modèle attire les foules et les amateurs de selfies. Programmez votre visite sur le stand en début ou en fin de journée, en particulier si vous êtes intéressés par la version P100D.

 

SHARE