De nos jours, pour le consommateur moyen, une voiture doit avoir un look à la page et disposer d’accointances avec son smartphone. Pourtant, pour les plus rationnels des automobilistes, l’importance est à mettre du côté du nombre de pannes les laissant en bord de route… Test Achats a mené l’enquête pour vous permettre de savoir quelle marche choisir pour éviter de patienter sur la bande d’arrêt d’urgence, aux côtés d’une colonne de camions.

Selon la tradition, Test Achats, l’organisation de consommateurs, a mené un enquête à l’échelle européenne sur la fiabilité des différentes marques automobiles. Au total,  37.000 conducteurs européens ont été interrogés, dont 9.000 de nos compatriotes. La question centrale était : à combien de reprises les conducteurs ont-ils dû passer au garage suite à une panne, et de quel type était-elle ? Les résultats ont été mis en perspective avec ceux de 2015, avant qu’un score sur 100 n’ait été attribué aux 37 marques automobiles en Belgique.

Japan über alles

Lorsque l’on parle de fiabilité, on attend bien entendu que les constructeurs japonais trustent les avant-postes, alors que les Italiens se partagent le fond du classement. Des clichés, bien sûr, même si émerge un fond de vérité. C’est ainsi que nous trouvons dans le top 5 non moins de 4 constructeurs japonais, avec Lexus à la première place 1 (avec un score de 95 %), suivie de près par Toyota, Honda et Porsche (93 %). Mitsubishi complète le top 5 avec un score de 92 sur 100.

Dans les profondeurs du classement, on retrouve le groupe FCA, avec des marques telles que Dodge, Chrysler, Alfa Romeo et Fiat ferment la marche. Les pannes les plus fréquentes concernent l’électronique embarquée (19 %), les freins (8 %) et la gestion électronique du moteur (8 %). En matière d’entretien, les marques japonaises obtiennent également de bons résultats. Les conducteurs sont ainsi très satisfaits du service offert par Lexus.