Mercedes-AMG G63, la garde-robe de 585 ch

162

Aussi décadent que cool, c’est ainsi que vous pouvez imaginer la nouvelle Mercedes-AMG G63. Heureusement qu’il reste de tels invariants dans ce monde.

La version AMG de la nouvelle Mercedes Classe G, le moyen de transport favori de footballers surpayés, de rapeurs douteux ou d’hommes d’affaires russes se renouvèle. Esthétiquement, il est aussi fidèle à l’ancienne mouture que sa déclinaison la plus sage ne l’était envers celle qui l’a précédée. Ce G63 arbore toutefois les attributs qu’Affalterbach ajoute habituellement à ses réalisations, avec les grandes jantes de 22 pouces, la calandre AMG les doubles sorties d’échappement latérales, .

Nouveau V8

En toute logique, la technique suit le mouvement, le G63 s’offrant l’intérieur richement doté, infodivertissement compris, mais également son châssis plus léger de 175 kg, de manière à contrer le surpoids et l’addiction à l’essence du précédent Classe G. Attention toutefois, Mercedes n’a pas réalisé de miracles. Le bestiau compte toujours 2,5 tonnes sur la balance.

Le vieux V8 de 5,5 litres a par ailleurs été relégué au rang de souvenir. Dorénavant, c’est le V8 biturbo de quatre litres de l’AMG GT (et de l’Aston Martin DB11) qui assure la propulsion du véhicule. Dans ce G63 AMG, le bloc développe non moins de 585 ch (+ 14 ) et 850 Nm, de quoi abattre le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes (- 0,9 sec) Pas mal pour une brique de lait, non ?

Débuts à Genève

Quel que soit le cours de Rouble, de la Libre ou du pétrodollar, le Mercedes-AMG G63, il n’a actuellement pas de prix. Si on sait que les commandes seront ouvertes le dernier jour du Salon de Genève (18/03), et queles premières livraisons auront lieu avant l’hiver, le tarif ne sera dévoilé qu’à l’ouverture des palais du Salon suisse.

 

SHARE