tesla model x

Les croates Sasa Cvetojevic et Oleg Mastruko sont les premiers à avoir traversé le Sahara au volant d’une voiture électrique. Les deux aventuriers y sont parvenus dans le cadre d’un rallye de Budapest à Bamako.

Pour parvenir à parcourir les 8629 km de l’aventure, Cvetejovic et Mastruko ont pu compter sur un Dacia Dokker emportant un générateur électrique. En effet, on trouve assez peu de prises au milieu du Sahara, et encore moins de superchargers. Même s’il semble que le duo ait été bien moins dépendant du groupe électrogène que vous ne le pensiez. En effet, la Tesla n’aurait roulé que 10% du temps sur du « courant Dacia ».

La Tesla a terminé son voyage sans le moindre problème, à une exception près. En raison d’une recharge ratée dans un hôtel quatre étoiles qui n’en n’était pas un, le chargeur de l’Américaine a dû être remplacé. En comparaison : le Dokker devait faire face à quelques pneus crevés et se plantait à plusieurs reprises dans les dunes.

Pour extraire un maximum de kilomètres de la batterie, les Croates ont développé quelques trucs.  » En Mauritanie, il y a par exemple une zone ou la police n’a presque pas de pouvoir. Lorsque nous sommes arrivés dans cette région batterie presque vide, nous avons laissé rouler la Dacia devant, en la suivant de très près de manière à profiter de son aspiration « , racontait le duo.