Tôt ce matin, Citroën a dévoilé au monde les premières images officielles de la nouvelle Berlingo, une voiture qui divise en deux le public automobile belge depuis trois générations déjà. Une scission qui éloigne très fort ces deux publics. Quand a lieu cette scission ? Dès la naissance du premier enfant.

Nous imaginons aisément que deux ou trois petites têtes blondes tournent autour de vous alors que vous lisez cet article… sans quoi vous ne vous intéresseriez pas à cette nouvelle Berlingo. Pourtant, il y a bien des choses à raconter au sujet du nouveau people carrier de Citroën, qui partage les gènes des Peugeot Partner et Opel Combo. Le simple fait qu’elle exploite la plateforme EMP2 souvent louée de ses cousines Peugeot 308, 508, 3008, 5008 et des Citroën C4 Picasso, C4 Cactus, C3 et C3 Aircross en est un bon exemple. Tout comme le fait que son design a été non seulement rafraichi mais également civilisé. Ainsi, les phares en deux parties que les récentes C3 Aircross et C4 Cactus arborent également et les Airbumps minimalistes des flancs et les teintes contrastantes.

Merveille d’espace

En réalité, le père ou la mère de famille se contrefout du design de son Berlingo. Tout ce qu’il demande, c’est disposer du volume nécessaire pour embarquer la surcharge inévitable de matériel qu’il ou elle doit trimbaler en même temps que sa progéniture. C’est pourquoi Citroën le propose en variantes M et XL, toutes deux disponibles en cinq ou sept places. Si Citroën a bien fait ses comptes, l’habitacle compte non moins de 28 espaces de rangement, pour un total de 186 litres. Derrière la banquette arrière, vous rangerez encore 100 litres de plus que précédemment, dans un coffre qui compte un minimum de 775 litres.

L’espace de chargement accroit encore sa modularité, grâce aux trois sièges arrières indépendants qui, à l’aide de la commande Magic flat (disponible dès l’an prochain, ndlr), peuvent être mis de côté en un tournemain. En combinaison avec le siège passager avant repliable, la longueur de chargement atteint 2,70 mètres pour la M et 3,05 mètres pour la XL.

Moteurs

Citroën lancera sa nouvelle Berlingo avec deux moteurs bien connus des rangs PSA : les diesel 1.5 BlueHDi de 75, 100 ou 130 ch et 1.2 essence PureTech à trois cylindres de 110 ch. La gamme sera encore complétée avec une variante 130 chevaux du PureTech. Le Berlingo est livré de série avec une boîte manuelle à six rapports, alors que pour les versions 130 ch, Citroën ajoute la boîte à huit rapports à la liste des options. La nouvelle Berlingo connaîtra ses débuts publics au Salon de Genève, alors que les premières livraisons auront lieu en fin d’été.

[wpml_language language="nl"] [/wpml_language]