Les engagements pour la 21ème édition du Rally van Haspengouw sont clôturés et les organisateurs peuvent se montrer satisfaits compte tenu du contexte. Les restrictions de circulation sur les routes de campagne imposées du 1er mars au 31 octobre les obligent à programmer la manche d’ouverture du Championnat de Belgique des Rallyes très tôt dans l’année. Avec pour conséquence que certains concurrents ne sont encore prêts sur le financier ou technique.

Avec 52 engagés en National, 25 en Critérium RACB et ?? dans l’annexe Gitter Regularity, ce sont quand même une centaine de voitures qui s’élanceront à l’assaut des spéciales de Hesbaye ce samedi 24 février.

Patrcik Snijers sera, à n’en pas douter l’une des vedettes de cette première manche du BRC, tot comme du reste du championnat. En effet, le Limbourgeois pilotera cette Porsche tout au long de la saison. (Photo De Broodplank Communication)

En tête d’affiche, on se réjouit de compter pas moins de 10 voitures de la catégorie R5 (contre 7 l’année dernière) plus une WRC, la Subaru Impreza S12B alignée par le revenant Marc Timmers et le copilote vainqueur l’an dernier, Peter Kaspers. Cette combinaison inédite formera avec les Skoda Fabia R5 de Verschueren)Hostens, les champions en titre, Princen-Eelbode et Cherain-Cuvelier un fameux quatuor de candidats à la victoire. Quatuor qui pourrait devenir quintet avec la Porsche 911 GT3 de Snijers-Bouchat si le temps reste au sec comme le prévoit la météo.

Mais derrière, les outsiders suscitent également beaucoup d’intérêt car ils sont nombreux, avec parmi eux quelques nouveautés intéressantes. Champion en titre en Historic, Robin Maes s’attaque à la catégorie-reine sur une autre Skoda Fabia R5, tout comme Steve Matterne pour son retour à la compétition.

La variété sera néanmoins de mise malgré la domination souvent exercée par les machines tchèques. Un des premiers engagés à oser relever le défi en R5 avec une monture autre qu’une Skoda a été Steven Dolfen. Après avoir décroché le titre en R2 en Peugeot 208 en 2016, puis s’être régulièrement mis en évidence en Renault Clio R3, il a décidé de franchir le pas du R5 avec une DS3 à laquelle il avait goûté honorablement l’an dernier au RS de Monteberg.

Les deux premiers du championnat de Belgique Junior 2017 font quant à eux confiance à la Peugeot 208 T16. Nouvel espoir RACB intégré au RNT, Guillaume de Mevius entame à Landen une campagne mixte, faite de manches du BRC et du Championnat du Monde, dans lesquelles il se doit de justifier, avec Louis Louka à sa droite, la confiance placée en lui. Vice-champions, Sébastien Bedoret et Thomas Walbrecq veulent quant à eux confirmer leur belle fin de saison 2017.

Si les deux Ford Fiesta R5 engagées par Philip Cracco, le nouveau partenaire du championnat avec Jobfixers, et Bruno Parmentier évolueront sans doute un ton en dessous, la Porsche 911 GT3 de Gunther Monnens et Chris Debyser constituera un autre outsider de choix, tout comme la Mitsubishi Lancer Evo X de du local Jonas Langenakens.

Nous reviendrons prochainement sur les autres catégories dans lesquelles la lutte s’annonce également très chaude dans cette première manche du Championnat de Belgique des Rallyes (BRC). Rappelons que le Rally van Haspengouw se déroulera les 23 et 24 février prochains au départ de Landen (Domein ’t Park, Hannuitsesteenweg). La course elle-même est programmée le samedi 24 de 8h à 19h sur 3 boucles de 4 spéciales.

Photos : BRC, Jonathan Godin,