Nous vous en avons déjà parlé, de la nouvelle marque sportive de Volvo, qui après avoir joué une carte plus traditionnelle, prend son indépendance et veut se positionner en tant que véritable constructeur sportif électrique.

Que se cache-t-il derrière cet élégant mais massif coupé suédois ? La Polestar 1, premier modèle de la marque, un coupé 2+2, à quatre roues motrices, hybride et rechargeable, dont le moteur 2.0 essence suralimenté et les moteurs électriques cumulent 600 chevaux et 1000 Nm de couple ! Un coupé basé sur la plateforme SPA de la série 90 de Volvo, raccourcie en deux endroits, renforcée par du carbone et coiffée d’une peau faite du fameux tressage noir, aussi léger que robuste. Le tout pour gagner en rigidité (+45%), en dynamisme et en poids (-230 kg). Des 34 kWh de ses batteries, elle extrait 150 km d’autonomie, pas plus ! Car malgré son régime forcé, le coupé pèse 2,2 tonnes (!), réparties selon une proportion 48/52.

Les Polestar 2 et 3, déjà dans le pipeline, seront non seulement 100 % électriques, mais s’insèreront dans d’autres catégories du spectre automobile. Une vaste berline, un SUV, peut-être, dont personne ne sera propriétaire : le client Polestar contractera par internet son essai, puis une souscription qui lui donnera accès au véhicule pour une durée donnée, contre un loyer, à la manière d’un leasing all-in (taxes, assurance, entretiens, recharge, nettoyage, véhicule de remplacement, conciergerie.)