Live in Genève : Ford présente la Ka+ Active et l’Edge

221

Par analogie avec la Fiesta, la Ka+ mise à jour a également droit à une version Active surélevée. Une initiative fort logique d’un point de vue commercial…  contrairement à l’introduction du nouveau bloc diesel.

Avec le temps, la Ford Fiesta, dont les origines datent de 1976, a bien grandi. Tant et si bien que la Ka+ la supplante aujourd’hui, tant en termes de gabarit que de politique tarifaire. Deux ans après son lancement, arrive la mise à jour de la petite Ford, doublée de l’introduction d’une version Active.

La Ka+ Active se différencie de ses banales comparses par le traditionnel kit carrosserie de l’apprentie-baroudeuse, par une finition noire pour la nouvelle calandre, des rails de toit et une garde au sol accrue de 2,3 cm. Celle-ci n’en fait pas un véritable off-roader, mais elle aide à faire face aux divers obstacles urbains (casse-vitesse, bordures…). Ne rêvez même pas d’une transmission intégrale, c’est inutile. Comme l’Opel Karl Rocks, sa seule véritable concurrente, et une grande partie des autres SUV compacts, cette Ka+ Active transmettra sa puissance aux seules roues avant.

Nouveau moteur diesel

Maintenant que nous abordons l’aspect motorisation, nous pouvons d’emblée indiquer que Ford a tout de même décidé de doter la Ka+ d’un bloc diesel, le 1,5 litre-TDCi pour être précis. Un choix surprenant lorsque l’on analyse le mix essence-diesel, qui évolue toujours à la faveur de ce premier carburant. Certes, le bloc essence 1.2 reste au catalogue, dans une puissance ne dépassant pas 70 ou 85 ch. Il s’agit toutefois d’un tout nouveau moteur, selon Ford du moins, partageant son architecture avec le 1.5 EcoBoost de 200 ch de la nouvelle Ford Fiesta ST. Grâce au calage variable de la distribution, le coupe grimpe de 10 % par rapport au Duratec sortant, alors que la consommation baisse de 4 pourcents.

La Ford Ka+ apparaîtra dans nos show-rooms dans le courant de l’année, les versions les moins chères étant disponibles dès 10.300 euros.

Edge ST-Line

Outre la nouvelle gamme Tourneo (Courier, Connect et Custom) destinée au transport de personnes, Ford lance également en Europe le nouveau Edge dans une version sportive ST-Line. Ce SUV se dote d’une nouvelle version bi-turbo de 238 ch du moteur diesel Ford EcoBlue de 2,0-litres, combinée à une nouvelle boîte automatique à huit rapports.

Le nouveau SUV propose une gamme complète de technologies d’aide à la conduite reposant sur des caméras et des capteurs. Ces dispositifs visent à rendre les trajets plus confortables et moins stressants, ainsi qu’à aider les conducteurs à éviter ou atténuer les effets de collisions.