La Mitsubishi Outlander, très appréciée des comptables, a eu l’opportunité de passer chez le tailleur. Même si les modifications les plus importantes ont lieu sous le capot.

Bien que l’Outlander s etargue du titre de SUV le plus vendu en Europe en 2015, 2016 et 2017, l’âge de la japonaise commence à peser sur son apparence. Cinq ans après la précédente, le porte-drapeau de Mitsubishi a donc droit à son petit facelift.

Les modifications les plus importantes ont été concentrées sur la mécanique. Le vieux 2.0 et son cycle Otto seront remplacés par un 2.4 répondant au cycle de combustion Atkinson. La batterie a également bénéficié d’une mise à jour : elle développe maintenant 13,8 kWh, soit un progrès de 15%.

L’habitacle a également été redessiné, avec le confort comme principe central. C’est ainsi que les sièges avant ont été complètement revus et rembourrés pour accroitre le soutien latéral, tout en étant recouvert d’un nouveau cuir. La Japonaise hérite également d’un nouveau levier de vitesse et d’un nouveau combiné d’instruments.

Le nouvel Outlander arrivera en concession à l’automne.