Avec la Volkswagen « Cox », avec la Mini, la 2CV est certainement l’une des voitures les plus populaire en Europe, dans les deux sens du terme. Autoworld ne pouvait laisser passer cet anniversaire et célèbre en grande pompe la plus mémorable des automobiles françaises.

La 2CV (dénommée de la sorte en référence à sa puissance fiscale) fut la première Citroën populaire d’après-guerre.  En 1936, on lançait un projet de développement d’une voiture populaires dont le cahier des charges stipulait qu’elle devait être capable de transporter deux fermiers et une charge de 50 kg et d’un espace suffisant pour charger un mouton… Son amortissement devait être assez souple pour pouvoir transporter un panier d’œufs sur un sentier sans les casser. Plus classique: elle devait être bon-marché, économique, fiable et simple.

En 1948, les premières versions disposaient d’un bicylindre boxer de 375 cc et 8 ch, pour finir à 602 cc et 30 ch à la fin de la production. Malgré ses équipements rudimentaires, le succès commercial fut immédiat. Dès la première année, le délai de livraison grimpait à trois ans. 5 millions de 2CV furent produites entre 1948 et 1990.

Autoworld lui fera un accueil royal durant tout le mois d’avril. De plus, pendant les quinze jours des vacances de Pâques, du 31 mars au 15 avril, des exemplaires rarissimes prendront place sur le « Blue boulevard » au centre du musée.

Autoworld sera également le lieu du départ d’une balade, le lundi de Pâques (02/04). Tous les amateurs, les clubs et les propriétaires de 2CV se donneront rendez-vous devant le musée, sur l’Esplanade du Cinquantenaire dès 13h30 pour fêter le 70ème anniversaire de leur voiture fétiche.  Ce sympathique rassemblement, sera suivi d’une balade à travers Bruxelles (départ à 14h30) et d’une visite de l’exposition.