Par analogie avec la nouvelle Leaf, la Nissan Qashqai a droit aux fonctions de conduite semi-autonome ProPilot de Nissan. Des technologies de pilotage semi-automatiques, une combinaison entre un assistant au maintien de voie et un régulateur de vitesse intelligent, exemptera le conducteur des tâches les plus ennuyeuses, grâce à laquelle il affrontera le trafic plus sereinement.

Comment ça marche ?

Le conducteur pourra enclencher le système grâce à un bouton positionné sur la branche droite du volant (voir photo). Dès que le bouton set est actionné, ProPilot maintient la vitesse en cours, en conservant une distance de sécurité à l’égard du véhicule précédant. Si nécessaire, la voiture pourra aller jusqu’à s’arrêter. Sur autoroute, le ProPilot maintient également le  Qashqai au centre de sa bande, grâce aux lignes latérales des bandes, pour autant qu’elles soient présentes toutefois.

Ce que ça coûte

La Nissan Qashqai et son ProPilot sont directement disponibles, les prix débutants à 35.590 euros. Soit 4.000 euros de plus que la Qashqai standard en finition Tekna. Nous sommes curieux de savoir le nombre des clients des marques premium, à qui l’on propose déjà ce genre d’équipements, qui seront enclins à faire un pas dans une concession  Nissan.