GP F1 de Bahreïn : dramaturgie en plein (vidéo)

835

Au terme d’une course marquée par les incidents, Sebastian Vettel montait sur la plus haute marche du podium à Barheïn. L’Allemand maintenait de justesse son avantage sur Valtteri Bottas. Après un départ des plus mouvementés, Stoffel Vandoorne terminait sa remontée infernale à la huitième position.

La course débutait au plus mal pour Red Bull, avec un Max Verstappen qui, après une erreur en qualifs’, devait partir du 15e rang et héritait d’une crevaison lors de la procédure du départ. Pire, tant Verstappen que Ricciardo faisaient face à des problèmes moteurs imposant un arrêt définitif en bord de piste. Stoffel Vandoorne connaissait quant à lui un départ désastreux, sortant du premier virage à la dernière position.

Sebastian Vettel prenait rapidement les devants sur un Valtteri Bottas ayant su prendre à Kimi Raïkkönen son enviable position. Derrière le trio, on retrouvait Hamilton parti de la neuvième position suite à un changement de boîte de vitesse en qualifs’.

Drame dans la pitlane

Catastrophe dans les stands pour Iceman. Les mécanos ne parvenaient pas à desserrer un écrou de roue de la Ferrari, alors que celui-ci recevait le signal lui annonçant qu’il pouvait quitter la Pit Lane. Le Finlandais roulait sur la jambe de l’un de ses mécanos surpris par ce départ inattendu. Attention, les images de cette jambe cassée sont peu ragoutantes !

Presqu’un drame à l’arrivée

L’incident impliquait l’abandon de Kimi Raïkkönen, ayant pour conséquence la chasse à l’homme des deux Flèches d’Argent sur Vettel. L’Allemand tentait le pari d’aller au finish avec ses pneus soft. Mais Bottas et Hamilton ne faisaient que se rapprocher. Final haletant !

Trop court toutefois… Bottas revenait dans les échappements de Vettel à trois tours de la fin mais n’était jamais en position de donner l’assaut. Seconde victoire consécutive pour Vettel, avec Bottas sans son sillage. Hamilton complète le podium.

Derrière, les McLaren se poussaient du col. Alonso parcourrait tout le GP dans le dos de la Podium GP Bahrein Bottas - Vettel - HamiltonRenault de Nico Hülkenberg. Septième place finale, juste devant un Stoffel Vandoorne qui peut être très fier de son impressionnante remontée !

La bonne surprise était toutefois à mettre à l’actif de Pierre Gasley. Le pilote Torro Rosso se positionnait à la quatrième place avec le moteur Honda rejeté l’an dernier par McLaren. Et ce sur un circuit où la puissance moteur est d’une importance cruciale. Les motoristes japonais auraient-ils donc trouvé la recette ?

 

Classement :

1. S. Vettel, Ferrari
2. V. Bottas, Mercedes
3. L. Hamilton, Mercedes
4. P. Gasly, Toro Rosso
5. K. Magnussen, Haas
6. N. Hulkenberg, Renault
7. F. Alonso, McLaren
8. S. Vandoorne, McLaren
9. M. Ericsson, Sauber
10. E. Ocon, Force India