Top 10 : les meilleures pubs VW de tous les temps

439

Les noms de William Bernbach, Ned Doyle et Maxwell Dane n’ont certainement pas marqué la mémoire collective. Pourtant, leur agence de pub BDD a permis a Volkswagen de se refaire sur un marché américain qui n’était pourtant pas favorable à l’automobile allemande au sortir de la seconde Guerre Mondiale. Comment ? En faisant ce qu’aucune compagnie américaine n’aurait pensé à faire : présenter la Cox pour ce qu’elle était!

Bernbach, Doyle et Dane choisissaient en effet une tactique allant à l’encontre du discours mégalo de l’industrie publicitaire des années 50 : la légendaire publicité « Think Small » était née. Selon les spécialistes en la matière, il doit s’agir de l’une des campagnes les plus frappantes et les plus efficaces du 20ème siècle. Pas de blabla hurlant, mais un ensemble résumé de manière minimale et informative. L’Amérique ne savait pas ce qu’elle avait sous les yeux… mais le message était passé.

La campagne sortait de l’ordinaire pas sa désarmante honnêteté, et surtout par une modestie totalement inconnue du secteur de la pub à l’époque. Au coeur des folles années 60, Volkswagen présentait sa Beetle avec ses faiblesses de sorte qu’elle en devienne une sorte de caricature d’elle-même. La mayonnaise prenait de nouveau, la Volkswagen T1 – vue aux States comme une version familiale de la Golf – devenant même l’un des symboles du mouvement Hippie…

De nos jours, l’humour et la subtilité des pubs VW font encore mouche et inspirent la jeune génération de publicitaires…