Lexus vous taquine avec une ES (pour l’Europe aussi)

126

Aux États-Unis, Lexus enregistre des résultats confortables avec sa berline ES, alors que chez nous, la comparable GS demeure un flop. La septième génération d’ES dont on attend la présentation à Pékin en fin du mois, ne dissimule plus ses prétentions européennes…

Le 25 avril, Lexus présentera sa nouvelle ES au Salon de Pékin. Un nom inconnu pour nous, Européens, alors qu’il fait figure de valeur sûre dans nombre de contrées de notre planète. Pourquoi ce lancement revêt-il un plus grande importance que les apparences ne le laissent croire ? Car la comparable GS ne génère pas le succès espéré, et Lexus entend bien renverser la vapeur avec celle-ci.

La Lexus ES (abréviation de Elegant Sedan) est une berline de 4,9 m de long, aux roues avant motrices qui repose sur une plateforme TNGA allongée. Des fondamentaux que nous retrouvons sous la Prius, la C-HR et la nouvelle Auris. Outre la bien connue calandre Spindle (voir photo), l’ES aura droit, cela va de soi, à une motorisation hybride, même si elle sera également disponible avec des moteurs à combustion traditionnels sur certains marchés. La commercialisation européenne est prévue pour le dernier quadrimestre 2018.