Le canadien Mike Hall a décidé de prendre une retraite paisible et d’abandonner une grande partie de ses projets de restauration. Résultat : sa propriété de deux hectares est à vendre, oldtimers compris !

L’heure de la retraite étant arrivée, Hall a dû se résoudre à faire un constat déchirant : il lui faudrait 200 ans pour restaurer les véhicules anciens qu’il a amassé au cours de sa carrière de démolisseur automobile. Conclusion, il cherche à remettre son terrain ainsi que les 340 voitures anciennes, majoritairement américaines, à un nouveau propriétaire qui saura en faire bon usage.

Vous avez envie de déménager en Colombie Britannique, dans un endroit paisible, profiter d’une maison remise à neuf et d’un vaste atelier de restauration pour passer le reste de votre vie à faire de belles plus-values en restaurant de vieilles américaines parfois rares, alors cherchez bien vite 1,45 millions de dollars !