Ott Tanak s’est véritable imposé ce week-end lors du rallye d’Argentine. Avec cette première victoire pour Toyota, il démontre clairement son ambition de se battre pour le titre. Ogier et Neuville sont prévenus…

Tanak Attack, part 1

Le week-end débutait avec un faux départ pour l’Estonien, avec un tête à queue sur le premier chrono qu’il ne parvenait à combler grâce aux 5 meilleurs temps qui suivirent, rejoignant le service park du soir avec 22 secondes d’avance. Derrière Tanak, Ogier et Mikkelsen tentaient de goûter au leadership avant que Tanak ne ressorte de ses gonds, les contraignant à se concentrer sur les deux plus petites marques du podium, avec Neuville et Meeke se mêlant aux chamailleries.

Tanak Attack, part 2

Tanak en remettait encore une couche, n’étant arrêté dans son élan que par un Thierry Neuville plutôt en forme, qui lui confisquait le scracth de la SS12 ‘Fernet Branca’. Kris Meeke tombait de la deuxième à la huitième place suite à une crevaison ;  Sordo réalisait de bons temps en venait chatouiller notre compatriote Neuville ; Ogier, peu en forme, suivait de loin et devait même subir les assauts de Mikkelsen.

Tanak l’emporte, Neuville fait une bonne affaire

La dernière étape du Rallye d’Argentine est généralement rude. Tanak prenait tous les risques pour conforter sa victoire, la première de la saisons pour Toyota. Neuville réalisait deux scratches dont celui la powerstage lui apportant 5 points de plus. Avec Sordo en troisième position, Hyundai compte deux bolides sur le podium ce qui consolide le statut de Hyundai au classement constructeur. Ogier ne devançait Mikkelsen que de 4 secondes, même si ni l’un ni l’autre ne pouvaient être satisfaits de leur résultat du week-end.

WRc Argentinië
Neuville s’adjugait dimanche les points de la Power Stage.
Craig Breen n’a pas cassé la baraque, au contraire de son arceau…

Citroën va rapidement oublier ce week-end : abandon de Craig Breen en raison d’une sortie et Meeke 7ème. Chaud et froid chez Toyota : victoire pour Tanak, abandon pour Latvala, malchance pour Lappi (3 crevaisons).

Grâce à sa deuxième place et aux 5 points de la Powerstage, Thierry Neuville a érduit à 10 points le fossé qui le séparait de Neuville. Le prochain rallye aura lieu dans trois semaines au Portugal, où Ogier partage le record de victoires (5). Neuville et Tanak devront donc maintenir la pression sur le Français s’ils désirent garder le titre en vue…

Photo’s et vidéo : WRC.com