Une McLaren 600LT avec échappements aériens

230

Avec la 600LT (pour Longtail) basée sur la 570S, McLaren vient de dévoiler la nouvelle perle de sa Sport Series.

L’histoire de la « Longtail », qui débute avec l’introduction de la F1 GTR Longtail en 1997, est entre-temps arrivée à son quatrième chapitre. Après les 675LT et 675LT Spider, dérivés extrêmes de la 650S, la 570S a également droit à la version Longtail, plus longue de 7,4 cm, la hissant au sommet de la gamme Sport Series. Pour répondre à ses ambitions sportives, la puissance du V8 3,8 l biturbo atteint 600 unités, alors que le poids total chute de 100 unités (1.247 kg) pour obtenir un épatant rapport poids-puissance de 481 ch/tonne. Un gain de poids que la britannique doit aux sièges en carbone de la P1, mais également au nouvel échappement et à ses « top pipes ». Exactement comme une Porsche 918 Spyder.

Le temps passe

Pour garantir l’exclusivité du modèle, la McLaren emprunte une autre voie que la plus part de ses concurrents : la production n’est pas limitée en nombre, mais en temps ! L’an prochain, il en sera fini de la 600LT, le nombre d’exemplaires produits dépendant donc de la capacité de production. Une stratégie intelligente pour attirer la clientèle aussi rapidement que possible. Une clientèle qui devra débourser une somme débutant à 234.000 euros.