Le spécialiste américain de la restomod sur base Porsche a encore fait des siennes et présente un engin hors norme, bien plus mod que resto !

Si vous vous intéressez à Porsche où à l’automobile ancienne, vous devez connaître Singer, ce spécialiste américain du restomod sur base Porsche. Quèsaco ? Les américains de Singer récupèrent des 911 des années 90, qui leur servent de base à la création d’engins ayant une apparence ancienne, mais comptant sur des technologies électroniques, mécaniques et dynamiques des plus modernes. Le meilleur des deux mondes… que l’on s’arrache à prix d’or !

Pour sa dernière création, Singer est même allé frapper à la porte de Williams Advanced Engeneering, celle-là même dont le nom ne peut être séparé de la F1. La Singer Williams-DLS, pour « Dynamics and Lightweighting Study », est construite sur base d’une 964 de 1990, profondément modifiée et allégée.

Le niveau de finition et le soin accordé aux détails par Singer est absolument délirant !

Toute la carrosserie et l’habillage de l’habitacle sont faits de carbone. Les éléments de suspension ont été conçus et fabriqués en aluminium dans les ateliers de Williams, qui a d’ailleurs opté pour une double triangulation à l’avant. Résultat, l’engin passe sous la tonne ! Son moteur, un flat six atmosphérique (comment pourrait-il en être autrement ?), a vu sa cylindrée portée à 4 litres, et grâce à un système à double injection garantissant une réponse à l’accélérateur immédiate, la Singer développe 500 chevaux à un régime de 9.000 t/min. Le flat six est accouplé à une boîte manuelle à six rapports à crabots livrée par le spécialiste des boîtes de compétition Hewland ! Légère et compacte, elle a permis de repositionner vers l’avant l’ensemble mécanique, de manière à neutraliser un peu son comportement.

Singer ayant l’habitude d’aller au bout des choses, les freins sont signés Brembo, les sièges Recaro, le volant Momo, l’ABS et le contrôle de traction Bosch, alors que les pneus ont été spécifiquement déclinés par Michelin de la gamme Pilot Sport Cup 2s. Assemblée au Royaume-Uni, elle devrait être construite à 75 exemplaires. Le tarif dépendra des spécifications requises par le client… mais également par le prix d’achat de la 964 donneuse. Encore un rêve éveillé pour les spectateurs du Goodwood FOS !