Une Pagani en décoration murale ?

465

Les nantis de ce monde aiment à garnir leurs murs de tableaux de maîtres prestigieux. Parfois ils s’offrent également une sportive impayable pour le commun des mortels. Et certains, comme Pablo Pérez Companc, considèrent que combiner les deux peut être une saine idée.

L’Argentin de 35 ans a choisi une Pagani Zonda Revolucion en tant de cloison de séparation entre sa chambre et la pièce de vie de son pied-à-terre de Miami. Car une Pagani est une œuvre d’art et une oeuvre d’art se doit d’être affichée au mur, a-t-il songé. Nous émettons des doutes quant à la transformation de cette idée en tendance auprès des plus grand décorateur d’intérieur?

Pérez Companc aurait également pu se contenter d’une Pagani « normale », mais une des Revolucion produites a tout de même un peu plus de cachet. Un jouet très exclusif qui dont le V12 de 6 litres d’origine Mercedes accroche 789 ch et 730 Nm, comptant par ailleurs sur des technologies issues de la F1 comme le DRS. En 2014, à sa sortie, elle ne coûtait pas plus de 2,2 millions d’euros.

Pour être bien honnêtes, nous éprouvons quelques doutes quant à l’authenticité du modèle exposé. Une réplique en polyester est bien entendu moins couteuse et moins complexe à installer…