Après seulement deux années de service, Hyundai rentre déjà son i30 au stand, le temps d’un facelift. Pourquoi ? La réponse tient en quatre lettres : W-L-T-P.

Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que les plus importantes modifications endossées par la Sud-Coréenne sont à trouver sous son capot moteur. Tous les moteurs de la gamme i30 (cinq portes, Wagon, Fastback et i30N), répondent désormais à la norme Euro 6d Temp. Les gros rouleurs se tourneront désormais vers le bloc diesel Smartstream (1,6 l, 4 cylindres) développant 96, 116 ou 136 ch. Le plus modeste est accouplé de série à une boîte manuelle à six rapports, les deux autres peuvant être associés à une boîte auto à sept rapports. Ce moteur diesel fait appel à une alimentation en AdBlue. Côté essence, les moteurs 1.0 et 1.4 restent au rendez-vous, mais sont aujourd’hui équipés d’un filtre à particules.

Hyundai i30La gamme i30 a toutefois eu droit à une symbolique mise à jour esthétique qui, après deux ans de carrière seulement, s’en tient au dessin du pare-chocs avant, désormais celui de la version Fastback. Question d’harmonie…

Tous les goûts et les couleurs… et les apps

Hyundai conclut son rafraichissement avec les teintes Stellar Blue ou Olivine Grey, avec un optionnel écran tactile de 8 pouces, compatible avec Android Auto et Apple Car Play, ainsi qu’avec la commande vocale.