Si votre connaissance de la culture vietnamienne se limite à quelques plats de nouilles et autres variétés de loempias, vous allez devoir passer encore un peu de temps sur les pages d’AutoBuzz. Il ressort en effet des plans du nouveau constructeur automobile VinFast qu’ils aient l’intention d’en faire l’un des plus grands produits d’exportation du pays. Une tentative de conquête qui débutera dès le Salon de Paris, où les Asiatiques dévoileront au public européen une berline dont le design a été assuré par Pininfarina.

Le Salon de Paris fait face, comme un certain nombre d’autres salons d’envergure, à un véritable désaveu de la part des grands constructeurs automobiles, avec un niveau d’absentéisme inédit. Une tendance qui tracasse les organisateurs de salons : alors qu’un certain nombre de valeurs sûres voient les sols des salons comme de la lave, leurs camarades asiatiques y voient un promontoire pour faire impression sur le public belge. Le dernier en date est VinFast – une filiale du géant technologique Vingroup – et a sollicité l’aide de de Pininfarina pour apporter un peu de poids à sa tentative de séduction européenne.

Et ça a marché pour ce qui concerne l’esthétique. Le design des deux modèles – une vaste berline et un SUV – a bondi d’un vaste référendum auprès de la population vietnamienne, qui a pu choisir entre 20 projets développés par quatre maisons de design italiennes. Aussi étrange que cela puisse paraître, Pininfarina a pu se mettre au travail… sur un projet développé initialement par ItalDesign, pour en décliner un langage esthétique digne de nous plaire. Avec un peu de mauvaise volonté, il y aura bien sûr l’un ou l’autre élément dont vous ne pourrez considérer qu’il a été signé par BMW ou Hyundai. Mais dans l’ensemble, tant la Sedan que le SUV – quels noms originaux, par ailleurs – paraissent particulièrement cohérents. Les vitres assombries nous laissent penser que les Vietnamiens n’ont encore aucune idée du look qu’ils vont donner à l’habitacle.

Base BMW

Bien que VinFast ne dise pas un mot des spécifications techniques des deux modèles, nous savons que la Sedan et le SUV seront greffées sur les plateformes des BMW Série 5 et de la (précédente) X5. Toutes deux seront motorisées par le bloc essence 2.0 turbo (N20), et pourront être livrées en transmission intégrale comme en propulsion. Pour quand en Europe ? Nous ne disposons pas encore d’informations à ce sujet. D’ici septembre 2019, les premiers exemplaires devraient faire leurs premiers tours de roue sur le marché Vietnamien.

Vooral de SUV weet zijn (technische) verwantschap met de BMW X5 maar moeilijk te verhullen…