Au Salon de Paris, la semaine prochaine, Hyundai présentera son second modèle « N » européen. Comme on pouvait s’y attendre, il s’agit de la i30 Fastback, un coupé cinq portes compact partageant sa mécanique avec sa très appréciée hatchback de soeur.

N, la division sportive de Hyundai n’a pas eu besoin de plus de deux ans pour se placer aux avant-postes des fabricants de sportives européennes. En Europe, la i30 N a été accueillie comme un concurrente directe aux Golf et 308 GTI. Pas mal pour un début ! Aux Etats-Unis, nos cousins ricains découvraient quant à eux une Veloster N tout aussi talentueuse. Entre-temps, la division N de Hyundai en a terminé avec la mise au point de la i30 N Fastback annoncée plus tôt. Elle fera ses débuts la semaine prochaine au Salon de Paris.

Tout comme la i30 N hatchback, la Fastback est également motorisée par un quatre cylindres de 2 litres à essence, dont les 250 ch et 353 Nm (275 ch en commandant le Performance Package) sont transmis aux roues avant via une boîte manuelle à six rapports. Launch control engagé, elle serait capable d’abattre le 0 à 100 en 6,4 secondes, un chrono dont la variante la plus performante est encore capable de déduire 3 dixièmes. Tout comme dans le cas de la i30 N, le Performance Package mérite d’être recommandé, en particulier parce qu’il comprend le différentiel à glissement limité et un échappement un peu plus assertif !

Côté look, pas de modifications d’importance à noter. En plus du kit carrosserie, la i30 N Fastback impose un diffuseur à double échappement et des freins de plus grandes dimensions, dotés d’étriers rouges. On retrouve en plus le troisième feux stop triangulaire (intégré au spoiler de toit sur la hatchback) ainsi que le liseré rouge, que vous ne verrez qu’au feu rouge, à moins que vous ne disposiez d’un peu plus de 35.000 € pour pouvoir les les voir de très près, jour après jour !