Live in Bruxelles : les Premières européennes et mondiales

318

Les salons automobiles sont les occasions favorites pour nos constructeurs de voitures de montrer sur la place publique leurs nouveaux modèles. Par conséquent, à Bruxelles aussi, on compte 6 Premières mondiales et 7 Premières européennes. Voici notre énumération :

Ptemière mondiale : Ford Mondeo Clipper Hybrid

Après la Mondeo à quatre portes, sa sœur au grand coffre, la Clippe a également droit à une motorisation hybride. Celle-ci se compose d’un moteur 2.0 essence, d’un moteur électrique, d’un générateur, d’une batterie au lithium-ion de 1,4 kWh. Elle offre à l’Amréciaine une puissance de 187 ch et pour un appétit de souris de 4,4 l/100 km.

Première mondiale : Hyundai i40

Avec l’introduction prématurée du WLTP, Hyundai a également doté son i40 de l’obligatoire facelift. Sous le capot moteur, on retrouve le bloc diesel 1.6 de 115 ou 136 ch. Les versions essence sont également dotées d’un bloc 1.6, bon pour 135 chevaux. Visuellement, c’est surtout à l’avant de l’engin que les modification sont été apportées.

Première mondiale : Jaguar F-Type Chequered Flag

Si la F-Type conventionnelle fait désormais partie des meubles, le constrcuetru britannique présente à Bruxelles une version spéciale : la Chequered Flag. Elle fait le lien avec l’arbre généalogique sportif de la marque. Mécaniquement, le modèle est resté intact. Elle se distingue plutôt deci delà par ses drapeaux à damier.

Première mondiale : Range Rover Evoque

UN peu plus loin, sur le stand de JLR, nous avons découvert la première mondiale suivante : la Range Rover Evoque. En matière de gabarit, elle joue sur le terrain d’à côté, du côté de la Velar? Et sous le capot aussi, elle peut compter sur un matériel comparable : les moteurs Ingenium essence et diesel (150 de 300 ch).

Première mondiale : Mini Cooper 60th Year Anniversary Edition

Encore une de celles qui fait ses débuts officiels dans notre capitale : la Cooper 60th Year Anniversary Edition qui – surprise – fête les 60 ans d’existence de la marque. Ici aussi, les nouveautés sont uniquement visuelles : quelques logos 60 Year, dont certains projetés par les rétroviseurs, et un habitacle valorisé.

Première mondiale : Opel Zafira Life

Tout comme la Combo, la Zafira se décline en une version destinée au transport de personne, la Zafira Life. La modularité est sa profession de foi, dans quelque des trois versions de carrosserie que ce soit, entre 4,6 et 5,3 m. Les sièges des banquettes peuvent également coulisser, se rabattre ou disparaître, de manière à fournir un volume maximal jusqu’à 3.400 l.

Première mondiale : BMW Série 8 Cabrio

Nous connaissons déjà la Série « normale ». En ce début janvier, débarque sa déclinaison cabriolet, pour la première fois sur le Vieux Continent. Il ne lui faut que 15 secondes pour disparaître jusqu’à des vitesses de 50 km/h. Pour la sécurité et et un comportement plus assuré, les soubassements de al voiture ont été renforcés, comme les entourages de vitres. Au lancement, deux motorisations sont disponibles : la M50i xDrive (530 ch) et la 840d xDrive (320 ch).

Première européenne : BMW X7

 

BMW a un autre première européenne : son colosse, la X7. Avec une longueur de 5,15 m, une largeur de 2 m et 2,4 tonnes sur la balance, elle peut a minima être qualifiée d’imposante. Sous ses atours de colosse se cachent ses traditionnels moteurs V8 et six en ligne, les V8 de 462 et le six cylindres de 340 ch côté essence, alors que les amateurs de diesels hésiteront entre des puissances de 265 et 400 ch.

Première européenne : Mazda 3

La Mazda 3 est dévoilée pour pour la première fois à Los Angeles mais a franchi l’Atlantique pour un petit passage par le Heysel. Avant que le public ne puisse faire connaissance avec le nouveau moteur 2 litres SkyActiv-X de 190 ch, la nouvelle Mazda3 arrivera sur le marché avec les bien connus SkyActiv-G 2.0 et 1.8 diesel. elle est tout autant disponible sou forme de berline que de hatchback.

Première européenne : Porsche 911

Nous aurions mis trois ou quatre mains au feu en disant que la 911 de 2018 ne révolutionnerait pas le genre. Dans les grandes lignes et dans son profil, la 992 reste fidèle à son aïeule de 1964. Seul le nez des Carrera S et Carrera 4S se développe sur 4,5 cm de plus en largeur, ce qui implique que les modifications esthétiques majeures sont à trouver à l’arrière, avec son bandeau lumineux transversal, un nouveau spoiler variable et le nom Porsche à effet 3D.

Première européenne : Toyota Prius

La voiture qui a éduqué les masse à la conduite hybride A droit à un facelift. Les feux avant et arrière ont été mis à jour, alors que le pare-choc avant a été légèrement retouché. Comme la Porsche 911 et la Mazda 3, elle a fait ses débuts à LA avant son passage à Bruxelles. Vous y voyez aussi une tendance naissante ?

Première européenne : Volvo S60

La Volvo S60 sait parfaitement comment s’attirer les faveurs des conducteurs de voitures de sociétés. Outre son design, elle avance des motorisations plutôt tendance : la T6 Twin Engine et sa puissance combinée de 340 ch et la T8 Twin Engine qui atterrit  au seuil de 400 ch. Les Viking ne livrent plus de diesle.

Première européenne : Volvo V60 Cross Country

Volvo ne fait plus grand cas des salons automobiles. Voilà qui a pour conséquence de voir deux Premières européennes sur le stand bruxellois de la marque. Ses inévitables protections de carrosserie en plastique, une garde au sol en hausse et sa transmission intégrale doivent permettre à la V60 Cross Country de convertir les rêves des plus fervents hommes des bois, même si le titre de SUV ne lui est pas accordé.