Tech Talk : pourquoi la nouvelle 911 est la nouvelle reine de la pluie

283

La huitième génération de la Porsche 911 n’a qu’une ambition : être la sportive la plus rapide du monde. Dans les bons et les mauvais jours.

Toute Porsche qu’elle soit, la génération 992 de la 911 craint la pluie, comme toute automobile, se transformant en masse incontrôlable lorsqu’elle subit une phase d’aquaplanage. Pour éviter ce genre de désagréments, es dynamiciens de Zuffenhausen l’ont dotée d’un mode « Wet ».

“Le Wet Mode a été développé pour augmenter le niveau de confiance du conducteur sur sol humide”, confirme August Achleitner, à la tête du programme 911 depuis bien des années. “Cela ne signifie pas que nous réduisons la puissance ou la vitesse de pointe. Il ne faut donc pas le considérer comme une garantie de pouvoir rouler plus vite sous la pluie, mais plutôt comme un assistant à la conduite toujours en alerte destiné à éviter les accidents.”

Comment ça marche

Le Porsche Wet Mode perçoit l’humidité à l’aide de capteurs. Ceux-ci sont intégrés dans les arches de roues avant et détectent des projections d’eau. Selon Porsche ce système offre bien des avantages par rapport aux capteurs classiques installés dans le pare-brise, car la chaussée peut rester longtemps humide alors que les précipitations ont cessé.

Le Wet Mode influe sur le Porsche Stability Management (PSM) et le Porsche Traction Management (PTM), les rendant plus sensibles. Dès 90 km/h le spoiler arrière se place en position « performance », la pédale des gaz est moins réactive et les changements de rapports de la boîte PDK sont lissés. La version Carrera 4S à quatre roues motrices transmet également plus de puissance vers les roues avant pour stabiliser le coupé.