La Bugatti Chiron Sport « 110 ans Bugatti » hisse le drapeau français

396

Elle est aussi française que Karl Lagerfeld, mais à l’occasion de ses 110 ans, la marque accaparée par Volkswagen fête cet important anniversaire avec une édition spéciale « 110 ans Bugatti » de la Chiron Sport.

Il y a exactement 100 ans, un immigré italien, du nom d’Ettore Bugatti s’installe dans une commune française, Molsheim (tantôt allemande, tantôt française, au gré des échanges belliqueux entre les deux nations), et met au jour une marque de voitures de grand sport récemment ressuscitée par le groupe allemand Volkswagen. Voilà qui apparaît bien complexe. C’est sans doute la raison pour laquelle les as du marketing allemands du groupe Volkswagen ont voulu réaffirmer ses racines et son passeport français. Ils procèdent en dévoilant une édition spéciale « 110 ans Bugatti », un hommage roulant au pays des gilets jaunes. Oh ironie !

Soit ! Attachons nous aux différences qu’elle affiche avec la Chiron Sport conventionnelle. Outre l’énorme drapeau tricolore peint sous l’aileron arrière, on note une multitude de petits drapeaux français, comme c’est déjà le cas avec l’Alpine A110. L’ensemble est enjolivé par des éléments de carbone, par une teinte bleue mat et par le nouveau toit Sky View (une option sur la Chiron de base). Sous le capot on retrouve le fidèle W16 de 8 litres et 1.500 ch, développant également 1.600 Nm, toujours capable de sprinter de 0 à 100 en 2,4 sec et d’une vitesse de pointe de 420 km/h, digne du concorde. La future voiture de fonction de Macron ?