Subaru confirme des « e-Boxer » électrifiés pour Genève

157

Nous avions déjà flairé cette arrivée tardive sur le marché des véhicules électrifiés lors du lancement de la Subaru Crosstrek Hybrid. WLTP et climatoscepticisme européen ont convaincu les Japonais de se mettre à l’heure automobile du Vieux Continent. Cet « e-Boxer » promis pour Genève en deviendra-t-il une aubaine commerciale ?

Subaru ne veut pas encore dévoiler de quels modèles il est question. Et sur les détails techniques, le silence est encore plus pesant ! On peut pourtant émettre quelques inférences quant à l’électrification de ses fameux moteurs boxer. Le Crosstrek Hybrid dont nous vous parlions plus tôt était motorisé par le classique boxer essence 2 litres atmosphérique. Selon les mesures américaines, il devrait être capable de parcourir 27 km sur la seule énergie électrique et consommer une moyenne de 2,6 l/100 km.

Subaru garde le silence quant aux véhicules qu’elle beut doter de cette motorisation hybride. Notre petit doigt nous dit toutefois que la XV est une candidate idéale.

En plus de la version plug-in destinée aux USA, équipée d’une batterie de 8,8 kWh, Subaru commercialise au Japon une version hybride de la XV. Dans le cas de cette XV e-Boxer, l’ensemble mécanique de est formé par le « quatraplat » et un moulin électrique de 10 kW et 65 Nm, ainsi que d’une minuscule batterie au Li-ion (0,6 kWh). Un avenir en Europe ? La réponse à Genève.

Nouvelle Levorg

Par ailleurs, Subaru annonce pour Genève l’arrivée d’une Levorg mise à jour, avec un nouveau nez et une nouvelle mécanique. Sous l’impulsion des normes d’émissions Euro 6d Temp, le bloc 1.6 turbo doit laisser la place au moteur 2.0 atmosphérique 150 ch.