Bugatti complote-t-elle un one-off à 16 millions pour Genève?

239

Un Autrichien de 81 aurait demandé à Bugatti de créer la voiture neuve la plus chère de l’histoire. Et vous les connaissez.

Il aurait pu se contenter de rassembler 5 millions d’euros pour l’une des 40 Divo. Mais 39 autres nantis auraient alors partagé le même modèle que lui. De quoi faire des cauchemars, surtout si vous vous appelez Ferdinand Piëch, que vous êtes blasé de ce type d’excentricités à quatre roues et que cette somme se multiplie sur votre compte en banque. Et donc, le précédent patron de Volkswagen – c’est du moins le bruit qui court – s’est offert un one-off unique, devant être dévoilé le mois prochain au Salon de Genève. Le tarif : environ 16 millions d’euros, soit une petite Divo de plus que les 11,5 millions d’euros que l’actuelle détentrice du record, la Rolls-Royce Sweptail.

Les spécifications de cette Bugatti hors normes ne sont actuellement classées secret défense, même s’il semble que le monumental W16 de 8 litres de 1.500 ch demeure chef d’orchestre de service. Manifestement, nous devrons aller chercher les modifications du côté de l’esthétique, même si nous nous demandons encore comment Molsheim va justifier une facture de 16 millions d’euros…