La nouvelle Ford Focus ST, une RS… qui ne dit pas son nom ?!

331

Après la brillante Fiesta ST la plus grande Focus a également droit à un dérivé Sports Technology… avec un 2,3 l EcoBoost venu de la précédente RS sous le capot. A moins que vous ne préfériez du diesel.

Avec une ST-Line aux réglages un peu plus sportifs, Ford avait déjà fait un premier pas. D’ici l’été, la gamme Ford sera complétée par une véritable ST. Le modèle, qui recevra une variante hatchback autant que Clipper, est bâti sur la nouvelle architecture C2 de Ford, mais procède via une suspension et des freins adaptés, et naturellement par une mécanique plus puissante. Que pensez-vous du 2,3 l EcoBoost de la précédente Focus RS, fort de 280 ch et 420 Nm de couple ? Oui, on le pense aussi.

En matière de transmission, Ford laisse le choix d’une transmission manuelle à six rapports avec fonction automatique rev matching ou une nouvelle boîte auto à sept rapports. Par ailleurs, la Focus ST peut revendiquer être la première Ford dotée d’un différentiel électronique entre les roues avant. Toujours en matière de technique, Ford compte sur une direction plus directe de 15 pourcents et sur une suspension sport rabaissée de 10 mm avec des amortisseurs appelés CCD (pour Continuously Controlled Damping), même si cette technologie est uniquement disponible sur les versions essence avec l’optionnel Performance Pack.

Vous savez un peu lire entre les lignes ? Eh bien, vous aurez donc compris que la Focus ST, comme dans le passé, sera également disponible en diesel. Il s’agit cette fois d’un moteur 2,0 l EcoBlue de 190 ch, Ford se prive donc du bloc biturbo de 240 ch que l’on trouve dans le Edge ou dans le futur Ranger Raptor que nous essaierons début mai. Quant à savoir si 190 ch suffisent pour justifier le badge ST en 2019 ? Time will tell…

Ce n’est pas au look sportif de la Focus ST que cela pourrait tenir, du moins. Les pare-chocs redessinés, les spoilers supplémentaires et les jantes ST font en sorte que les lignes génériques de la Focus glissent à l’arrière plan, alors que les couleurs flashy Ford Performance Blue, Orange Fury ou Race Red complètent la panoplie sportive.

Comme dans le cas de al Fiesta ST, nous regrettons l’intérieur relativement discret, où seuls les sièges baquets Recaro et le volant à méplat indiquent que vous n’êtes pas aux commandes d’une banale Focus. Les premières livraisons de la Focus ST suivront cet été, le tarif belge se faisant encore un peu attendre.