Après l’Alfa Romeo Tonale, FCA crée à nouveau la surprise à Genève avec un autre concept, chez Fiat cette fois : le Centoventi (120 en Français), histoire de célébrer le 120e anniversaire de la marque.

Ce cube minimaliste s’appelle Centoventi et s’inspire de la Panda du futur (et non la 500 dont le lancement semble pourtant prévu dans un an environ) que le groupe italo-américain imagine – à juste titre – électrique, connectée et modulable à gogo.

A l’avant, un seul siège, pour le conducteur. Mais un siège passager peut être ajouté. A moins qu’il ne laisse place à un siège-enfant ou à un support d’ordinateur ou… à une cage pour un animal de compagnie…

D’origine, le Centoventi propose un pack batteries lui permettant une autonomie de 100 km. Mais le propriétaire pourra commander des packs supplémentaires (par 100 km), pour obtenir un rayon d’action maximal de 500 km. Et ce, sans nuire à la dynamique, selon le constructeur. En plus, le conducteur interchanger lui-même ces packs logés sous le siège conducteur sans passer au garage.

Cette personnalisation touche également les sièges, les contre-portes, le pavillon, les enjoliveurs, les sièges, etc. Tout cela grâce à l’impression 3D.

Sous son hayon, le Centoventi recèle un espace où peuvent apparaître des messages (publicitaires ou autres) lumineux.