Live in Genève : Les concepts (partie 1)

180

Genève est le Salon annuel de l’innovation. Et les articles qui vont suivre ne vont pas nous contredire.

Audi

Pour tout savoir des projets d’avenir d’Audi, nous vous renvoyons à leurs tentatives, plutôt réussies pour attirer l’attention, via l’article que nous consacrions ce matin à la marque aux anneaux.

L’Audi e-tron GT fait envie !

Citroën Ami One

Sous le nom de Ami One, la marque centenaire française dévoile sa vision de la mobilité du futur. Un engin cubique et coloré, mesurant 2,5 m de long, 1,5 m de haut et 1,5 m de large. Une citadine, donc, de 425 kilos, capable de braquer sur un rayon de 8 mètres et de parcourir 100 km sur l’énergie stockée dans la batterie. Vitesse de pointe : 45 km/h. Temps de charge : 2 heures via une borne publique ou une Wall Box. Taillé pour la ville, l’Ami One est un concept biplace, accessible à la conduite dès 16 ans, avec ou sans permis, pouvant être acheté, loué ou partagé pour 5 minutes, 5 heures, 5 jours, 5 mois, 5 ans !

Honda e Prototype

Vous le savez, nous sommes fans du concept de citadine électrique présenté en 2017 par Honda. Et c’est d’autant plus le cas aujourd’hui que nous apprenons que la version de production prévue pour 2020 partagera 98 % des caractéristiques de la dernière version du concept exposé depuis ce matin Salon de Genève. La micro-quatre portes mesurerait donc 3,895 m de long pour 1,750 m de large et 1,495 m de haut. Elle développerait 100 ch pour une autonomie de 200 km, avec un moteur implanté à l’arrière, actionnant les roues arrière. A l’intérieur, on retrouve l’habitacle évoqué plus tôt, avec ces vastes écrans, alors que l’extérieur sort du lot par son look néo-rétro, les poignées de portes rétractables et ses rétros-caméras. Un ensemble qui nous fait craindre un positionnement un peu trop premium pour qu’elle ne cartonne commercialement.

Kia Imagine

Le constructeur coréen dévoile au Salon de Genève son vision de l’automobile électrique de demain. Une quatre portes basée sur nouvelle plateforme dédiée aux véhicules électriques, qu’elle partagera d’ailleurs avec Hyundai. Cette nouvelle plateforme devrait servir de base à des véhicules de plus grande taille. Elle serait capable d’embarquer suffisamment de batteries pour offrir 800 kilomètres réels. Innovation d’importance la recharge des batteries se ferait par induction !

Lexus LC Cabriolet

Tout est dans le nom ! Vous aurez donc compris que la LC Cabriolet est une version découvrable du coupé LC de Lexus. Il ne s’agit toutefois que d’une étude de style, démontrant l’ambition de Lexus de se rapprocher un peu plus du segment des véhicules de loisirs premium.