Live in Genève : les dreamcars

116

Oui, nous en sommes bien conscients, vous avez attendu cet article tout au long de la semaine. Il n’en n’aura que plus de saveur !

Bentley

La marque britannique a débarqué à Genève avec une petite surprise. On savait qu’elle serait bel et bien au rendez-vous avec le SUV le plus rapide du monde, mais elle s’était montrée discrète sur cette Continental GT Number 9 Edition. Réalisée par le service de personnalisation Mulliner, cette édition spéciale de la britannique fête le centenaire de la marque. Elle s’inspire de la légendaire Bentley 4 ½ qui s’est illustrée en compétition dans les années 20, aux 24 Heures du Mans notamment. Le premier des 100 exemplaires de cette édition spéciale s’inspire de son aïeule par sa teinte et celle de son habitacle, par la montre Jaeger au look d’époque, par la finition « Engine Spin » de l’aluminium de la console centrale, mais surtout par un morceau de bois de la voiture de 1930 pilotée par Birkin. Ce morceau d’histoire est intégré dans de la résine au panneau rotatif à trois faces de la planche de bord.

BMW 850i Night Sky

Poussières d’étoiles pour la BMW Série repensée par la BWM Individual Manufaktur. Logique puisqu’elle l’une des BMW de ce Salon de Genève était présentée dans la nuit du 3 au 4 janvier, lorsqu’une pluie de météores faisait étinceler le ciel. De véritables particules de météorites ont été utilisés pour garnir la molette multimédia, la commande de boîte automatique et le bouton de démarrage. S’y ajoutent des motifs géométriques similaires à ceux que l’on découvre en effectuant un plan de coupe d’un météorique. Cette Séri 8 remet une couche d’exclusivité avec des étriers en aluminium imprimés en 3D, pour un gain de poids de 30%.

Ferrari F8 Tributo

La marque au cheval cabré remplaçait à Genève la 488 GTB par une nouvelle F8 Tributo. Celle-ci conserve le moteur de son aïeule, le V8 de 3,9 l poussé à 720 ch (+ 40) et 770 Nm. Le bloc turbo, placé en position centrale arrière, profite des 40 kg perdus par rapport à la GTB pour sprinter en 2,9 secondes, grimper à 200 en 7,9 secondes et atteindre 340 km/h en pointe. La F8 Tributo gagne également du point de vue de l’aéro, grâce à un design redessinné en profondeur. De nouvelles prises d’air, des radiateurs repositionnés, des phares LED menant l’air vers les freins et de nouveau conduits « S-Duct », améliorant à eux seuls l’appui de 15 %, permettent d’augmenter son efficacité aéro de 10 %.

Lagonda All-Terrain Concept

L’épidémie SUV ayant tracé son chemin jusqu’aux marques encore en gestations, la marque de luxe d’Aston Martin, Lagonda cède aux principes du genre, avec pas mal de réussite d’ailleurs. Électrique, autonome, le concept mise clairement sur le luxe et l’agrément du voyage pour ses passagers qui, à quatre pourront se faire face. Son volant est en effet escamotable. L’étude de style est encore très loin d’une mise en production. L’avenir nous dira ce qu’il en adviendra.

Lamborghini Huracan EVO Spyder

Outre la spectaculaire Aventador dont nous vous parlions déjà lundi soir sur nos réseaux sociaux, Lamborghini dévoilait également la version découvrable de son Huracan EVO. La bête conserve le démoniaque moteur V10 5.2 atmosphérique, originaire de l’Audi R8, développant 640 ch et… 600 Nm ! Plus lente de 0,2 secondes (3,1 sec) que le coupé sur le 0 à 100 km/h, elle conserve une vitesse de pointe de 325 km/h, mais voit son poids grimper à 1.542 kg. La Lambo adopte une mise à jour du système d’infodivertissement, les roues arrière directrices, la suspension magnétorhéologique, mais surtout une aéro soignée pour accroitre le confort lorsque ses deux passagers rouleront capote baissée. Prises d’air avant et partie arrière ont été modifiées dans les détails pour arriver à ce résultat. La capote, comme la lunette arrière, sont escamotables électriquement, le toit de toile disparaissant en 17 secondes et ce jusqu’à 50 km/h !

McLaren

Petite déception du côté de Woking. Si nous avions le privilège de découvrir la Speedtail et ses lignes incroyables, mais étions un peu déçu de ne découvrir qu’une 600 LT by MSO et la 720S Spider dévoilée fin 2018. Nous sommes gourmands, on le sait !

Mercedes AMG GT R Roadster

Avec pour conséquence un surpoids de 80 kilos par rapport au coupé, l’AMG GT R Roadster se dote d’une capote électrique à triple épaisseur. Nous attirons votre attention sur le fait que l’engin ne sera produit qu’à 750 unités ! Elle conserve le V8 biturbo de quatre litres développant 585 chevaux. Il lui permet de franchir les 100 km/h en 3,6 secondes et d’atteindre 317 km/h en pointe.

Porsche

A Genève, Porsche était présente avec trois nouveautés : les Cayman et Boxster T, ainsi que la nouvelle 911 Cabriolet. Héritant de la majorité des composantes techniques du coupé, elle a droit à un toit souple à vitrage intégré pouvant être ouvert et fermé jusqu’à 50 km/h. Pour garantir sa rigidité, Porsche a modifié la position des supports moteurs alors que la suspension active signe pour la première fois présente. Ressorts plus courts et plus durs, barres anti-roulis plus rigides, garde au sol surbaissée de 10 mm devraient compenser son déficit théorique de rigidité.

Porsche a également élargi sa gamme 718, Cayman et Boxster de versions « T ». Le T de Touring qui leur apporte les supports mécaniques actifs, le châssis sport PASM. Pour le reste, elles adoptent la même philosophie de régime que la 911 T au niveau des poignées de portes, du revêtement des sièges. S’ajoutent encore le volant GT avec les palettes intégrées et le pack Sport Chrono, pour un prix en légère baisse.